BFM Business

Axa devient l'entreprise française la plus innovante

Axa occupe la 22e place du classement du Boston Consulting Group

Axa occupe la 22e place du classement du Boston Consulting Group - Kokky92 - Flickr - CC

Le Boston Consulting Group a publié son édition 2015 du Top 50 des entreprises les plus innovantes au sein duquel Axa fait une entrée tonitruante à la 22e place.

Certains classements ont tendance à être quasiment figés dans le marbre. Ce n'est clairement pas le cas du Top 50 (*) des entreprises les plus innovantes établi par le Boston Consulting Group. Le prestigieux cabinet américain a livré mercredi 3 décembre l'édition 2015 de ce classement.

Certes, il n'y pas de changement dans le duo de tête, puisque Apple continue de devancer Google comme l'an dernier. Mais derrière, d'importants bouleversements sont à signaler. Le BCG note d'ailleurs que la part de la high tech a clairement diminué. De 42% en 2014, elle n'est désormais plus que de 24%. "Les acteurs de l’automobile sont ceux qui ont le plus progressé au fil des années, mais d’autres secteurs semblent suivre le mouvement, notamment le secteur pharmaceutique et le secteur banque et assurance", explique Hadi Zablit, directeur associé senior au BCG.

Justement, du côté de l'assurance, un géant tricolore fait son apparition en la personne d'Axa. Absent du classement l'an passé, l'assureur entre directement à la 22e place, ce qui fait de lui l'entreprise française la mieux classée par le BCG. En effet, l'autre groupe bleu blanc rouge présent dans le classement, Renault, ne pointe qu'au 33e rang.

"Pas une surprise" pour Axa

Une récompense pour l'assureur français qui a multiplié les initiatives dans le digital. En février dernier, le groupe avait annoncé passer à la vitesse supérieure sur l'innovation en créant notamment un fonds de capital-risque de 200 millions d'euros dédié au soutien de l'innovation dite "de rupture", notamment dans le numérique. La transformation digitale du groupe passe également par des partenariats avec Facebook et LinkedIn. L'un des objectifs est de développer la marque Axa sur les réseaux sociaux et surtout d'aller au contact de ses clients. Axa a également pris le virage de l'économie collaborative en s'associant avec BlaBlaCar

Plus globalement, le groupe a investi 450 millions d'euros en 2015 dans l'innovation portant le total à près de 950 millions d'euros sur la période 2013-2015.

"Axa a fait un effort d'investissement dans l'innovation conséquent, qui se déploie dans toute l'entreprise. C'est le cas avec les applications à destination des clients, au niveau du big data pour les services de recouvrement ou encore avec les 'labs' ces petits laboratoires de 4 à 5 personnes qui permettent d'identifier de nouveaux besoins", explique Hadi Zablit. "Le digital est ainsi devenu une véritable plateforme pour permettre l'innovation", poursuit-il.

Axa s'est d'ailleurs fendu d'un tweet mercredi pour affirmer sa fierté de faire désormais partie du Top 50 du BCG. "Nous ne sommes pas complètement surpris au regard du nombre d'initiatives lancées " explique un porte-parole du groupe qui fait valoir que cet "aspect innovation" a récemment permis à Axa d'entrer dans le Top 50 des marques les plus connues du classement Interbrand.

La fusée Tesla

D'autres faits importants sont à noter dans le classement du Boston Consulting Group. Tout d'abord, au niveau du podium, Tesla Motors, évince Samsung, pour s'octroyer la troisième marche. Le groupe d'Elon Musk "a progressé dans le classement à la vitesse de sa berline phare le Model S", indique le BCG.

Une progression qui ne doit rien au hasard. "Tesla a créé énormément de valeur en cinq ans. Surtout, ils ont été capables de prendre des technologies existantes pour créer de nouveaux services dans l'automobile. Ils ont, par exemple, intégré des batteries d'ordinateurs dans des voitures électriques ou encore la mise à jour à distance des logiciels. Ils ont tout simplement repoussé les frontières de l'innovation", indique Hadi Zablit.

Au-delà de Tesla, c'est l'ensemble du secteur automobile qui a le vent en poupe, notamment les constructeurs allemands. BMW progresse de 11 places pour atteindre le septième rang. Daimler entre dans le top 10 (10e) en faisant un bond de 15 places. "Les groupes allemands ont montré leur capacité à adopter des nouvelles technologies dans un secteur qui investit énormément en R&D", résume Hadi Zablit.

Méthodologie (*): le BCG a interrogé environ 1.500 cadres dirigeants sur l'état de l'innovation dans l'industrie (60% du score global). L’étude prend également en compte la performance des entreprises en matière de création de valeur pour l’actionnaire (40% du score global).

-
- © -