BFM Business

Apple doit prouver qu'il y a une vie après Steve Jobs

Apple doit faire ses preuves

Apple doit faire ses preuves - -

Le 10 septembre, le groupe doit présenter son nouvel iPhone. Les détracteurs d'Apple trouvent que le groupe manque d'innovation.

Apple reprend des couleurs. La semaine dernière, pour la première fois depuis janvier, le titre est repassé au-dessus des 500 dollars. Bien aidé par deux messages de l'investisseur Carl Icahn sur Twitter, qui juge le groupe "sous-évalué". Une bouffée d'air mais les investisseurs attendent toujours Apple au tournant. Alors que le groupe doit présenter le 10 septembre un nouvel iPhone, pas le choix, il va falloir impressionner.

Condamné à nous en mettre plein la vue. Au dernier classement des entreprises les plus innovantes du magazine Forbes, Apple pointe tristement à la 79ème place. Il y a encore deux ans, il était 5ème. Nombreux sont ceux qui lui reprochent de se reposer sur ses lauriers. De sortir des iPhones copiés les uns sur les autres.

Les consommateurs privilégient les derniers modèles

Le coup du processeur un peu plus puissant et de l'appareil photo qui gagne quelques mégapixels, cela ne suffit plus.

La preuve, c'est que les consommateurs continuent d'acheter des iPhones, mais en privilégiant souvent les anciens modèles, moins chers. Dramatique pour une entreprise dont la force a longtemps été de nous faire saliver avec le nouveau gadget à la mode. Parmi la nuée de rumeurs qui entoure la sortie du nouvel iPhone, l'utilisation pour la coque de l'appareil du liquidmetal, un alliage quasi incassable, deux fois plus solide que le titane.

Mais pour vraiment rassurer, il va falloir sortir du chapeau une rupture technologique. Apple doit prouver à ses détracteurs qu'il y a une vie après Steve Jobs.

Anthony Morel