BFM Business

Apple construit son nouveau siège imaginé par Steve Jobs

Capture d'écran du futur campus d'Apple à Cupertino

Capture d'écran du futur campus d'Apple à Cupertino - -

La firme à la pomme a enfin obtenu l'autorisation de la ville de Cupertino pour construire son futur siège. Il devrait ressembler à une soucoupe volante posée au milieu d'une forêt.

C'était l'un des derniers grands projets de Steve Jobs: un siège ultra futuriste pour les salariés d'Apple. C'est lui qui avait présenté le projet devant le conseil municipal de Cupertino (ci-dessous). La ville a finalement accordé au groupe, mercredi 20 novembre, le permis pour construire ce bâtiment.

Il devrait ressembler à une gigantesque soucoupe volante posée sur un océan de verdure. Dans le bâtiment comme dans l'informatique, Apple mise tout sur le design. Steve Jobs voulait donner à ses salariés "les meilleurs bureaux du monde". Rien que ça.

Alors que les groupes technologiques, Google en tête, sont réputés pour leurs campus de rêve, Apple doit pour l'instant se contenter de plusieurs bâtiments disséminés à travers Cupertino.

Il s'agissait donc d'imaginer un nouveau bâtiment capable d'accueillir 12.000 personnes. C'est l'architecte britannique Norman Foster qui s'est occupé du design. Il a dessiné un édifice de verre, complétement circulaire. Pour le construire, Apple veut se servir de l'expertise acquise en mettant en place les Apple store, des boutiques connues elles-aussi pour leur look épuré et futuriste.

Deuxième exigence: la nature doit occuper 80% de l'espace total. Les parkings seront souterrains, et les salariés déambuleront entre les cerisiers, les abricotiers, et bien sûr les pommiers. Le lieu n'a pas non plus été choisi au hasard. Apple a acheté un terrain jusqu'ici occupé par le géant du PC HP, le groupe qui faisait rêver Steve Jobs lorsqu'il était adolescent.

Anthony Morel