BFM Business

Amazon prêt à lancer la livraison garantie en une heure à Paris?

-

- - -

"Selon le Journal du Net, Amazon aurait fait l'acquisition d'un entrepôt dans le nord de la capitale afin de livrer ses produits en une heure maximum. Le géant américain envisagerait ensuite le lancement de son service de produits frais."

Commander maintenant et être livré dans les 60 minutes qui suivent. Voilà le service de livraison très grande vitesse qu'Amazon s'apprêterait à lancer à Paris. Selon le Journal du Net, le site américain viendrait de faire l'acquisition d'un entrepôt dans le nord de la capitale à proximité du nouveau magasin Leclerc afin de lancer ce service dans les prochaines semaines. Une information qu'Amazon France refuse de commenter. 

Baptisé Prime Now, cette offre est déjà disponible dans 25 villes américaines depuis décembre 2014. Accessible au départ depuis l'application mobile d'Amazon, elle est accessible depuis le site internet depuis début avril. Le service, réservé aux clients qui possèdent un compte Prime (Premium en France), se décline en deux propositions: la livraison en une heure donc moyennant le paiement de 7,99 dollars. Ou la livraison en deux heures qui elle est gratuite pour les clients Prime. Dans les villes américaines qui le proposent, le service est accessible 7 jours sur 7 et de 8 heures du matin à minuit.

Evidemment tous les produits ne sont pas concernés. Amazon ne vous livrera pas votre écran plat géant en une heure. Seuls sont concernés les colis "légers" comme des petits produits high-tech (casque, smartphone...), des vêtements et des produits alimentaires. Au total, ce sont 25.000 produits qui sont éligibles à l'offre Prime Now. 

Si Amazon continue de déployer son service dans les grandes villes américaines, c'est l'Europe que le site cherche désormais à convertir. Avant Paris, Prime Now a déjà été lancé à Londres, Birmingham, Manchester et Newcastle ainsi qu'à Milan. Selon Die Welt, le service serait même sur le point d'être lancé à Berlin.

Et si Amazon déploie si vite son service, c'est que ses clients le plébiscitent. Aux Etats-Unis, ceux qui l'utilisent ont tendance à accroître leur fréquence d'achat sur le site. Ainsi selon une étude de Cowen & Company, 70% des clients Prime l'utilisent au moins une fois par mois. Et 24% plus d'une fois par semaine. La plupart (60%) l'utilisent pour des produits high-tech ou des biens culturels comme des livres ou des DVD.

Amazon Fresh, un gouffre financier?

Mais Prime Now ne serait que le premier étage d'une fusée de plus grande envergure. A terme, c'est une large offre de produits alimentaires qu'Amazon souhaite proposer, principalement sur le frais. Baptisé Amazon Fresh, le service de livraison de produits frais devrait faire son arrivée en Europe et s'appuyer sur la logistique de Prime Now. Fresh devrait même être lancé dans les prochains jours en Grande-Bretagne selon le Guardian. La France pourrait suivre. La filiale hexagonale a en tout cas musclé son offre de produits d'épicerie et propose désormais 100.000 références

Lancé il y a 7 ans aux Etats-Unis, Fresh n'a toujours pas été déployé à grande échelle dans tout le pays. Amazon avance à petit pas car le lancement est coûteux (Amazon dispose notamment de sa propre flotte de livraison) et la demande pas toujours au rendez-vous. "Amazon Fresh est un gouffre financier si vous voulez mon opinion, explique au Guardian Sucharita Mulpuru, spécialiste e-commerce chez Forrester Research. C'est un business très compliqué et je ne sais pas s'il a du sens pour eux." Amazon veut continuer à croître fortement et devenir, selon l'aveu de son patron Jeff Bezos, le plus gros distributeur du monde devant l'américain Wal-Mart. Et pour cela, il sait qu'il devra finir par s'imposer dans l'alimentaire, une catégorie qui représente 82% des ventes dans la grande distribution en France selon l'Insee.

Frédéric Bianchi