BFM Business

Olivier Ginon: GL Events "va assumer les premières pertes de son histoire"

Invité de BFM Business, le président et fondateur de GL Events a assuré que son groupe allait "se relever" de la crise et pourra assumer ses pertes.

A l'image de l'ensemble du secteur de l'événementiel, GL Events n'a pas été épargné par la crise sanitaire. "C'est une épreuve forte pour le groupe", a expliqué sur BFM Business ce jeudi le président et fondateur de l'entreprise, Olivier Ginon. Le géant de l'évenementiel prévoit quelque 60 millions d'euros de pertes cette année, "les premières de son histoire", mais assure avoir "la capacité de les tenir".

"On a eu des périodes très difficiles pendant le confinement. (...) Ce n'est pas facile mais le groupe va s'en relever, et il faut que ça redémarre", a poursuivi Olivier Ginon. Il se veut d'autant plus optimiste que GL Events est "présent dans 25 pays" dont certains ont vu l'activité redémarrer, notamment en Asie. Par ailleurs, "on a des manifestations qui s'ouvrent aujourd'hui en France dans des régions où cela est possible".

Olivier Ginon a également indiqué ne pas s'inquiéter outre mesure des nouvelles restrictions annoncées par l'exécutif ces derniers jours et dernières semaines. Et pour cause, "l'année 2020, on sait qu'elle est blanche, qu'elle est finie pour nous. Donc, de toutes façons, que ce soit 10 millions d'euros de chiffre d'affaires de plus ou de moins, cela ne va rien changer", a-t-il dit.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco