BFM Business

Montée au capital d'Air France-KLM: Djebbari assure que "l'Etat sera au rendez-vous"

Jean-Baptiste Djebbari

Jean-Baptiste Djebbari - BFM Business

Interrogé ce mercredi sur BFM Business, le ministre en charge des Transports n'a pas exclu une montée de l'Etat au capital d'Air France-KLM pour permettre au groupe de "retrouver des fonds propres qui soient suffisants pour pouvoir continuer de résister et de se développer".

Après avoir consenti une aide de 7 milliards d'euros en mai, l'Etat va-t-il monter au capital d'Air France-KLM? Interrogé ce mercredi sur BFM Business, le ministre délégué en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, n'a pas exclu une telle option.

"Ce que je peux vous dire, c’est que l’Etat a répondu présent au moment le plus aigu de la crise avec nos homologues néerlandais pour faire en sorte qu’Air France-KLM, puisse survivre dans cette crise. C’était bien de cela dont il était question. Et l’Etat sera à nouveau au rendez-vous", a-t-il affirmé.

"L'Etat sera présent"

L'Etat, qui détient actuellement 14% du capital d'Air France, "sera au rendez-vous pour faire en sorte que la compagnie amortisse les effets de la crise, qu'elle se repositionne, qu'elle puisse être conquérante dans l'avenir. Et évidement nous serons très attentifs aux équilibres entre la France et les Pays-Bas", a ajouté Jean-Baptiste Djebbari.

Après avoir consenti "des prêts pour que la trésorerie soit suffisante et qu'Air France puisse faire face à ses charges", il s'agit désormais de permettre au groupe de "retrouver des fond propres qui soient suffisants pour pouvoir continuer à résister et à se développer", a encore expliqué le ministre délégué. Et de conclure en indiquant que "l'Etat sera présent dans des contiions qui sont encore à définir, à parfaire".

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco