BFM Business
Entreprises

Malgré une saison réduite, le parc aubois Nigloland a fait le plein de visiteurs

Attraction au parc Nigloland dans l'Aube

Attraction au parc Nigloland dans l'Aube - Stéphane Trezon-Nigloland

Niché dans le département de l'Aube, le cinquième parc d'attraction de France a accueilli 590.000 visiteurs cette année, avec une fréquentation record cet été et à l'occasion d'Halloween.

Seul le contexte particulier de l'année, qui a notamment conduit à décaler de deux mois l'ouverture habituelle du parc, a empêché Nigloland d'enregistrer une fréquentation record en 2021, alors que les visiteurs se sont présentés en nombre inédit en juillet, pour profiter de la nouvelle attraction Krampus Expedition, ou à l'occasion d'Halloween, temps fort incontournable.

Entre son ouverture tardive, le 12 juin, et la fermeture de la saison 2021 le 14 novembre le parc d’attractions aubois a accueilli 590.000 visiteurs, "une très belle saison" en dépit des nombreux retournements de situation liés au Covid-19. L’ouverture a en effet, été décalée d’avril à juin et conditionnée par la suite à l’obtention du pass sanitaire. "Si cette mesure a été contraignante à plusieurs égards, les visiteurs n’ont pas reculé et se sont massivement rendus au parc notamment pour la période estivale", se félicite la direction du parc, propriété de la famille Gélis.

Après 310.000 visiteurs en 2020, où la saison avait été réduite de moitié, le bilan 2021 n'est pas loin du record de 655.000 visiteurs de 2018 (puis 635.000 en 2019).

"Nous sommes très contents de cette saison et sommes fiers d’avoir pu inaugurer Krampus Expédition, le plus gros investissement du parc depuis sa création. Nous avions à cœur de proposer à nos visiteurs une nouveauté d’envergure et ils ont répondu présent. Cela s’est ressenti sur la fréquentation et Krampus Expédition s'est déjà imposée comme l'attraction la plus populaire du parc. Cela nous permet d’ores et déjà d’aborder l’avenir avec plus de sérénité", a déclaré Rodolphe Gélis, directeur d’exploitation.

Un mois de juillet exceptionnel

Le mois de juillet a enregistré une hausse de fréquentation de 30% par rapport à 2019, année record pour le parc. La météo était au rendez-vous et les visiteurs voulaient profiter de la grande nouveauté 2021, le grand-huit aquatique Krampus Expédition. Une attraction qui a nécessité deux ans de conception et près d'un an et demi de travaux, pour un budget total de 12 millions d'euros, équivalent à environ la moitié du chiffre d'affaires annuel. Le parc a ainsi séduit le plus grand nombre, notamment venu des grandes villes à proximité, dont Paris. 

Nigloween, le temps fort incontournable

Pour clore la saison, "Nigloween" n'a pas manqué de signer un dernier temps fort du parc, le week-end des 30 et 31 octobre dernier marquant la fréquentation record de Nigloland toutes saisons confondues. En effet, en 2018 et 2019 un peu moins de 160.000 visiteurs s’étaient rendus sur le parc, ils étaient cette année 195.000 à venir profiter de l'atmosphère incontournable d'Halloween.

La fermeture tardive du parc et l’ouverture complète pour le pont du 11 novembre ainsi que le retour de grands classiques de Nigloween – Feu d’artifices depuis l’Alpina Blitz, la joyeuse bande de monstres, le Village des Sorcières – en ont fait un succès retentissant, d’autant plus cette année. 

Lors de la prochaine saison, Nigloland ouvrira ses portes le 9 avril 2022 et fêtera à cette occasion son anniversaire: 35 ans (quand Disneyland Paris ne célèbrera que son 30e anniversaire). Pour l'occasion, la direction promet de réhabiliter cet hiver les attractions phares du parc telles que les Hérissons, la Ronde des Canard et les Montgolfières...

Guillaume Bayre Journaliste BFM Bourse