BFM Business

Le CICE n’atteint pas ses objectifs

-

- - -

Selon le comité de suivi du CICE, le crédit d’impôt compétitivité emploi n’a pas atteint les objectifs escomptés. Les entreprises qui touchent le plus ne seraient pas celles qui en ont le plus besoin.

La compétitivité française, réputée mauvaise, est au cœur de tous les débats économiques depuis des années. Pour y remédier, le gouvernement a lancé, à peine arrivé, le Crédit impôt compétitivité emploi, 20 milliards d’euros de crédits d’impôts pour les entreprises. Mais ce CICE ne serait pas si efficace que ça. Le comité de suivi du mécanisme a publié son premier rapport et constate qu’il bénéficie surtout à des secteurs et des entreprises non soumis à la concurrence internationale. Ce qui, en terme de compétitivité, est tout de suite moins intéressant.

Aucune statistique sur l'emploi

Les entreprises non exportatrices capteraient 38% du montant de la niche fiscale, alors qu’elles ne devraient en toucher que 27%, constate le rapport. Le fait que le CICE soit aussi peu ciblé pourrait nuire aux avantages espérés. L’industrie manufacturière et le commerce, grâce à leur grand nombre de salariés, capteraient énormément du crédit d’impôts, ne laissant que 6,3% pour les activités scientifiques et techniques. Quant à l’emploi, le rapport estime qu’il est impossible de connaître le nombre de postes réellement créés grâce au dispositif. Il faudra attendre 2017.

Plus d’informations sur BFMBusiness.com

Le titre de l'encadré ici

|||SPECIAL RETRAITES : Poser toutes vos questions à notre expert, en cliquant ici

M. Chaillot avec BFM Business