BFM Business

Un directeur de Lafarge dirigera Lafarge-Holcim

La personnalité du futur PDG du groupe issu de la fusion de Lafarge et Holcim fait débat entre les deux groupes.

La personnalité du futur PDG du groupe issu de la fusion de Lafarge et Holcim fait débat entre les deux groupes. - Franck Fife - AFP

Holcim compte accepter la nomination d'Eric Olsen, un directeurs de chez Lafarge proposé par le Français pour prendre la tête du groupe issu de la fusion.

Eric Olsen a toute les chances de présider le groupe issu de la fusion Lafarge-Holcim. Le Suisse compte accepter sa nomination, a-t-on appris mercredi, quelques temps après que Le Monde  ait rapporté que le PDG de Lafarge, Bruno Lafont, proposerait Eric Olsen, actuel directeur général adjoint des opérations du cimentier français, pour devenir le premier directeur général du futur Lafarge-Holcim.

Le journal, qui cite un proche de Lafarge, précise que "rien n'est encore tout à fait sûr". Le nom d'Eric Olsen sera proposé au prochain conseil d'administration de Lafarge, puis au conseil d'Holcim qui doit entériner ce choix.

Les deux conseils pourraient se tenir dès cet après-midi, ajoute le Monde. Lafarge et Holcim ont refusé de faire un commentaire.

Bruno Lafont devait diriger le futur ensemble

Dans le schéma initial de la fusion, Bruno Lafont devait devenir directeur général du futur ensemble, et Wolfgang Reitzle, président d'Holcim, président du conseil d'administration du nouveau groupe. Mais face à l'opposition de la partie suisse, Bruno Lafont a renoncé au rôle de DG pour partager avec Wolfgang Reitzle un rôle de co-président non exécutif.

Eric Olsen, franco-américain de 51 ans, a rejoint Lafarge en 1999 après avoir commencé sa carrière chez Deloitte & Touche. Il a été directeur de la stragégie et directeur financier de l'activité nord-américaine du groupe, a dirigé les ressources humaines de Lafarge et devait initialement superviser le Moyen-Orient et l'Afrique dans le futur Lafarge-Holcim.

N.G. avec Reuters