BFM Business

Seb rachète son concurrent allemand WMF pour 1,58 milliard

Le fonds d'investissement américain KKR est propriétaire depuis 2012 de l'industriel allemand WMF, spécialisé dans les ustensiles de cuisines, les machines à café et les couverts. Il l'aurait cédé à SEB pour 1,8 milliard d'euros.

Le fonds d'investissement américain KKR est propriétaire depuis 2012 de l'industriel allemand WMF, spécialisé dans les ustensiles de cuisines, les machines à café et les couverts. Il l'aurait cédé à SEB pour 1,8 milliard d'euros. - François Guillot-AFP

"Fondé en 1853, le fabricant allemand d'articles ménagers et de machines à café professionnelles passe sous pavillon français. Il s'agit de la plus grosse acquisition en valeur jamais réalisée par le groupe Seb."

Le groupe français d'électroménager domestique change de dimension. Alors que l'action Seb a été suspendue lundi 23 mai en fin de matinée à la Bourse de Paris, à la demande de la société, l'industriel français a racheté au fonds d'investissement américain KKR la société allemande WMF, spécialisée dans les articles culinaires (56%), les machines à café professionnelles (37%) et l'équipement hôtelier (7%). Ce groupe apporte ses marques : WMF, Silit, Kaiser, Schaerer et HEPP.

Cette acquisition a été négociée à hauteur de 1,585 milliard d'euros (1,020 milliard + 565 millions de reprise de dette), soit la plus importante acquisition pour l'industriel français dont les racines sont en Bourgogne depuis 1857 mais qui a accéléré son internationalisation sur les deux dernières décennies.

Sur son dernier exercice fiscal 2015, le groupe allemand, fondé, lui, en 1853, apporte à Seb un chiffre d'affaires annuel de 1,061 milliard d'euros (+4%) dont 50% réalisé hors d'Allemagne. WMF emploie 6.000 salariés dans 40 pays. Avec cette acquisition, Seb va grossir d'un coup de plus de 20% puisqu'il avait réalisé 4,77 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en 2015. En incluant WMF, le groupe français, aurait réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 5,824 milliards d'euros avec un Ebitda ajusté de 651 millions d'euros, soit une marge de 11,2%.

KKR aurait souhaité vendre au plus offrant

Propriétaire de la firme WMF depuis 2012, KKR a souhaité valoriser cet actif comme c'est souvent la règle pour les fonds d'investissements passé 3 à 5 ans. Le groupe possède 8 sites de production dont 4 en Allemagne, 1 en République tchèque, 1 en Suisse, 1 en Inde et 1 en Chine. WMF présente aussi la particularité de disposer d'un important de réseau de magasins en propre.

Ce rachat suit de quelques jours l'acquisition d'une autre société allemande, EMSA, petit fabricant d'articles et d'accessoires de cuisine qui a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 92 millions d'euros. EMSA détient notamment de fortes positions en Allemagne dans les articles isothermes et les boîtes alimentaires.

Cette autre acquisition, dont le montant n'a pas été révélé, "représente un fort intérêt stratégique dans l'optique de la poursuite de notre développement sur le marché, très porteur, des ustensiles et accessoires de cuisine" assure le PDG de SEB, Thierry de La Tour d'Artaise.

Frédéric Bergé