BFM Business

Saint-Gobain va céder sa participation dans le groupe de chimie suisse Sika

-

- - ERIC PIERMONT / AFP

La part du groupe de matériaux de construction et de distribution français représente 10,75% du capital de Sika, valorisée à 2,5 milliards d'euros.

Le groupe de matériaux de construction et de distribution français Saint-Gobain a annoncé mardi la cession de sa participation de 10,75% dans le capital du groupe chimique suisse Sika.

Saint-Gobain a indiqué dans un communiqué qu'il allait céder "l'intégralité de sa participation dans Sika d'environ 15,2 millions d'actions", sans vouloir donner de montant dans l'immédiat. Au cours actuel de l'action Sika, la transaction serait néanmoins valorisée à quelque 2,5 milliards d'euros, selon un calcul de l'AFP.

Le résultat et les termes définitifs du placement privé seront annoncés "au plus tard le 27 mai", selon le communiqué de Saint-Gobain.

Le groupe français va céder "l'intégralité de sa participation dans Sika d'environ 15,2 millions d'actions représentant 10,75% du capital de Sika au moyen d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels qualifiés", a-t-il précisé.

Trois ans de conflit

Le groupe français avait acquis indirectement en mai 2018 cette participation, par l'acquisition de 100% des actions Sika détenues par la holding Schenker-Winkler (SWH) auprès de la famille Burkard, dans le cadre d'un accord global conclu avec cette dernière et Sika. 

Cet accord avait mis fin à trois années de conflit entre Saint-Gobain, la famille Burkard et les dirigeants de Sika, ainsi qu'une partie du conseil d'administration. L'accord prévoyait une période d'engagement de conservation des titres de deux ans. 

A l'expiration de cet engagement, Saint-Gobain et sa filiale SWH ont donc décidé de céder leur participation. Sika a choisi de ne pas exercer son droit de préemption sur ces titres. Le cours de l'action Sika a progressé d'environ 30% depuis la mi-mai 2018.

Sika, spécialiste notamment des mastics et des adhésifs dont les origines remontent à 1910, emploie quelque 25.000 personnes et compte plus de 300 usines dans le monde. Le groupe a réalisé lors de son exercice 2019 un chiffre d'affaires de 8,1 milliards de francs suisses (environ 7,6 milliards d'euros).

TL avec AFP