BFM Business

Orange: Stéphane Richard quittera le groupe au plus tard le 31 janvier 2022

Stéphane Richard va quitter Orange

Stéphane Richard va quitter Orange - Eric Piermont - AFP

Le patron d'Orange avait été condamné en appel à un an de prison avec sursis dans l'affaire de l'arbitrage Tapie. Il a annoncé sa démission du groupe au conseil d'administration ce mercredi soir.

Le PDG d'Orange Stéphane Richard a annoncé sa démission ce mercredi soir lors d'un conseil d'administration. Ce départ a été accepté mais le patron restera pour faire l'intérim.

Le départ "sera effectif à compter de la mise en place d’une nouvelle gouvernance et au plus tard le 31 janvier 2022. Stéphane Richard continue d’exercer ses fonctions jusqu’à la date de son départ" a indiqué Orange dans un communiqué.

Stéphane Richard a été condamné en appel à un an de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende dans l'affaire de l'arbitrage Tapie. Il était alors directeur de cabinet de la ministre de l'Economie de l'époque, Christine Lagarde.

"Il aura marqué l’histoire du groupe"

"Les administrateurs le remercient pour son engagement à la tête d’Orange depuis 11 ans, de l’apaisement après la crise sociale à la transformation d’Orange en opérateur multi-services de premier rang en Europe et en Afrique" poursuit le communiqué. "Il aura marqué l’histoire du groupe dans des périodes parfois tumultueuses et toujours en préservant l’intérêt de l’entreprise."

"Le conseil d’administration poursuit le processus de recherche engagé depuis quelques mois, afin de mettre en place la nouvelle gouvernance du groupe" souligne le communiqué.

Dissocier les fonctions

La date du 31 janvier 2022 semble être un compromis obtenu lors de cette réunion tendue chez Orange où l'Etat actionnaire plaidait visiblement pour un départ plus rapide. Cette deadline signifie surtout que le PDG n'aura donc pas l'occasion de présenter les résultats du groupe, attendus mi-février, ce qu'il semblait encore espérer.

Pour Orange, on se dirige désormais vers une dissociation des fonctions de président et de directeur général. Pour l'opérationnel, plusieurs noms sont cités en interne comme celui de Fabienne Dulac, directrice d’Orange France, de Jean-François Fallacher, le patron de la filiale espagnole, de Michaël Trabbia qui dirige l’innovation ou de Ramon Fernandez, le directeur financier.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business