BFM Business

Margerie : « Ghosn a fait une erreur de communication »

Christophe de Margerie, PDG de Total, ce vendredi sur RMC et BFMTV

Christophe de Margerie, PDG de Total, ce vendredi sur RMC et BFMTV - -

Christophe de Margerie, le PDG de Total était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi de 8h35 à 9h sur RMC et BFMTV. Il a commenté l'affaire du salaire de Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan et s'est prononcé pour la fracturation hydraulique, « au moins pour tester ».

Christophe de Margerie, le PDG de Total était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur RMC et BFMTV. Il s'est prononcé en faveur de la levée de l'interdiction de la fracturation hydraulique dans l'exploration des gaz de schistes, « au moins pour tester ».

8h55 - « Le principe de précaution, de temps en temps, c'est trop. On lève l'interdiction de la fracturation au moins pour tester, pour vérifier l'existence de gaz de schiste en France ».

8h53 - « Il faut lever l'interdiction de la fracturation hydraulique et réflechir : faut-il ou non produire du gaz de schiste en France ? La fracturation hydraulique n'est pas le problème n°1 du gaz de schiste ».

8h50 - « On parle du gaz de houille pour ne pas parler du gaz de schiste. Je ne suis pas contre le gaz de houille mais la problématique sera la même que pour le gaz de schiste ».

8h44 - « Petroplus est une société qui a des raffineries ailleurs qu'à Petit Couronne ».

8h41 - « On paie 3 milliards d'impôts partout dans le monde, un milliard en France. C'est normal car on y gagne moins d'argent qu'ailleurs ».

8h40 - « Le chiffre d'affaires de Total est de 200 milliards d'euros avec un résultat de 12 milliards, ce qui est faible ».

Que Ghosn lie le gel de son salaire à un accord social, « ça paraît déplacé »

Christophe de Margerie a également commenté l'affaire du salaire de Carlos Ghosn, le PDG de Renault. Ce dernier a en effet proposé jeudi le report de sa part variable à hauteur de 30% si les syndicats signent l'accord de compétitivité qui leur est proposé. Le patron de Total a d'abord comparé sa situation salariale avec celle du numéro 1 de Renault-Nissan.

8h38 - « Carlos Ghosn a sans doute fait une erreur de communication ». Lié le gel de son salaire avec un accord social, « c'est vrai que cela paraît déplacé ».

8h36 - « On gagne déjà bien sa vie quand on est PDG de Total ».

Pour retrouver tous les invités du 8h35 de Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

Tugdual de Dieuleveult