BFM Eco

Les marques bio Bonneterre, Bjorg et Alter Eco changent de propriétaire

Alter Eco avait intégré en 2013 l’entreprise Bjorg Bonneterre et Compagnie et ses marques bio, détenues par le groupe néerlandais Wessanen.

Alter Eco avait intégré en 2013 l’entreprise Bjorg Bonneterre et Compagnie et ses marques bio, détenues par le groupe néerlandais Wessanen. - Bjorg Bonneterre et Compagnie.

Le fonds d'investissement français PAI Partners et l'Américain Charles Jobson ont acquis le groupe néerlandais Wessanen, spécialisé dans les aliments biologiques, pour 885 millions d'euros. Parmi les marques bio cédées bien connues : Bjorg, Alter Eco et Bonneterre.

Les produis et aliments bio constituent désormais des proies de choix dans l'industrie agroalimentaire pour les investisseurs avisés. Le fonds d'investissement français PAI Partners et l'Américain Charles Jobson ont acquis toutes les actions du néerlandais Wessanen, spécialisé dans les aliments biologiques, pour 885 millions d'euros. La moitié de l'achat est réalisé sur fonds propres, l'autre par le recours à la dette.

"Nous voulons construire un champion européen de l'alimentation bio et durable. Cela nécessite un engagement de long terme des actionnaires (...) Cette offre est la meilleure dans les intérêts de Wessanen", s'est réjoui son PDG Christophe Barnouin. Charles Jobson était déjà le plus important actionnaire du groupe néerlandais qu'il détenait à plus de 25%. A l'issue de l'opération, il possédera 38% du consortium qui a réalisé l'achat et PAI 62%.

Un riche portefeuille de marques bio et diététiques

Dans le portefeuille de marques bio rachetées par les deux investisseurs figurent en bonne place, notamment la française Alter Eco (connue aussi pour ses produits issus du commerce équitable) qui avait rejoint en 2013 ses compatriotes Bjorg et Bonneterre, déjà dans le giron du Néerlandais Wessanen. Réunies dans la structure Bjorg Bonneterre et Compagnie, ces trois marques françaises, plus quelques autres comme Destination, Evernat, Clipper et Le Sillon, ont réalisé 362 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017 (+ 7%).

L'offre de rachat du groupe néerlandais sera soumise à l'Autorité des marchés financiers des Pays-Bas en juin 2019, et le consortium acquéreur espère valider l'offre dans la seconde moitié de 2019. Le chiffre d'affaires de Wessanen en 2018 était de 628 millions d'euros, avec un effectif total de 1350 personnes.

Frédéric Bergé