BFM Business

Lakshmi Mittal demande aux Européens de réduire leurs coûts

Lakshmi Mittal, président d'ArcelorMittal

Lakshmi Mittal, président d'ArcelorMittal - -

A l'occasion de l'assemblée générale d'ArcelorMittal, mercredi 8 mai, son PDG a une nouvelle fois réclamé une baisse du coût de l'énergie et de celui du travail. Il s'attend par ailleurs à une reprise de la production mondiale d'acier.

Bonne nouvelle : Lakshmi Mittal, le patron du groupe ArcelorMittal, entrevoit une reprise de la production d'acier en fin d'année. "Les prévisions dont nous disposons (...) vont plutôt dans le sens d'un meilleur environnement pour l'industrie sidérurgique", a-t-il déclaré au terme de l'assemblée générale de son groupe, ce mercredi 8 mai à Luxembourg.

Pour 2013 en revanche, la situation reste préoccupante. "Les indicateurs sont moins bons qu'il y a un an", a-t-il admis, rappelant que la demande d'acier avait chuté de 9% en 2012 en Europe. Son groupe avait enregistré l'année dernière une perte de 3,7 milliards d'euros en raion de cette conjoncture. "Nous nous attendons à ce que la demande d'acier dans l'eurozone diminue entre 0,5 et 1,5%" au cours de l'année 2013, at-il ajouté.

ADN du groupe

"La question est de savoir comment rendre les activités existantes plus rentables" en Europe, a-t-il lancé. Dans ce contexte, "il faut un programme clair pour l'amélioration des prix de l'énergie en Europe qui sont très élevés".

Il a aussi évoqué une baisse du coût du travail en Europe, sans donner plus de précision quant aux différents pays. "La "réduction des coûts fait partie de l'ADN du groupe", sans en dire plus...

>> Lire aussi- Acier: Mittal préconise plus de protectionnisme en Europe

P.C et AFP