BFM Business

L'armée française passera une commande de 12.000 fusils d'assaut allemands avant la fin de l'année

En 2017, le Famas (fusil d'assaut de la manufacture de St Etienne) a cédé la place au HK416, un 5,56 allemand utilisé par plusieurs pays d'Europe.

En 2017, le Famas (fusil d'assaut de la manufacture de St Etienne) a cédé la place au HK416, un 5,56 allemand utilisé par plusieurs pays d'Europe. - Heckler und Koch

L'armée française passera une commande de 12.000 HK416 allemands avant la fin de l'année annonce le ministère des Armées. 117.000 exemplaires doivent être livrés d’ici à 2028, dont 93.000 d’ici 2025.

Petit à petit, les militaires français sont équipés du HK416, le fusil d'assaut allemand produit par le groupement Heckler et Koch qui remplace le Famas. Depuis 2017, 53.000 armes ont déjà été livrées et en juin, la DGA (direction générale de l'armement) a encore réceptionné 2000 nouveaux fusils. Une nouvelle livraison de 4000 armes sera reçue avant la fin de l'année pour atteindre les 12.000 exemplaires prévus en 2021.

Dans un communiqué, le ministère des Armées vient d'annoncer qu'une nouvelle commande de 12.000 fusils sera passée cette année au fabricant allemand "conformément au rythme de commandes fixé par la loi de programmation militaire". Au total, 117.000 exemplaires sont prévus d’être livrés d’ici à 2028, dont 93.000 d’ici 2025. Le montant du contrat, non précisé officiellement, serait de quelque 300 millions d'euros.

La décision de remplacer le Clairon, surnom donné au Famas à cause de son design, a été prise en 2014 par la DGA. Après un appel d’offre européen, c’est l'allemand Heckler und Koch qui a remporté ce marché face à l'ARX160 de l'italien Beretta, le MCX du germano-suisse Sig Sauer, le VHS2 du croate HS Produkt et le Scar du belge FN Herstal. Aucune entreprise française n'était sur les rangs.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco