BFM Business

Alstom-GE : feu vert attendu de Bruxelles

Le conglomérat américain serait, la semaine dernière, allé encore plus loin dans les concessions faites pour avoir l'aval de Bruxelles,

Le conglomérat américain serait, la semaine dernière, allé encore plus loin dans les concessions faites pour avoir l'aval de Bruxelles, - Sébastien Bozon-AFP

Le conglomérat américain aurait effectué de nouvelles concessions pour obtenir l'aval de la Commission européenne sur le rachat de la branche énergie d'Alstom .

General Electric devrait obtenir le feu vert de la Commission européenne pour son projet de rachat de la branche énergie d'Alstom pour 12,4 milliards d'euros, ont dit deux sources proches du dossier, selon Reuters.

Le conglomérat américain est, la semaine dernière, allé encore plus loin dans les concessions faites pour avoir l'aval de Bruxelles, ont ajouté les sources. "GE devrait avoir l'approbation", a dit l'une d'entre elles. 

Ces mêmes sources ont précisé que le groupe italien Ansaldo Energia était vu comme le candidat préféré au rachat des actifs mis en vente par General Electric.

Le coup de pouce d'Alstom à General Electric

Il y a deux semaines Alstom avait donné un coup de pouce à General Electric, en acceptant de réduire de 300 millions d’euros le montant de la cession de sa branche énergie afin donner davantage de chances au projet de recevoir le feu vert de Bruxelles.

Le rachat des activités énergies d'Alstom par General Electric, présenté début 2014, a déjà reçu le feu vert des autorités de la concurrence dans 15 pays.

La Commission européenne s'inquiète d'une possible atteinte à la concurrence sur le marché des turbines à gaz, principalement utilisées dans les centrales au gaz.

L'Américain a donc formulé des mesures correctrices afin d'obtenir le feu vert de Bruxelles, mais n'avait pas dévoilé les détails de celles-ci

BFM Business avec Reuters