BFM Business

Voici probablement le village le plus "écolo" jamais construit

ReGreen Village (image d'illustration)

ReGreen Village (image d'illustration) - Effekt

"Aux Pays-Bas, un promoteur californien vient de lancer les travaux d’une nouvelle génération d’éco-quartier où les riverains assurent eux-mêmes la production de toute leur énergie et même de leur nourriture."

100% durable et zéro déchet. Telles sont les promesses du futur quartier autonome ReGen Village dont la construction vient de débuter à Almere, une ville nouvelle de la banlieue d’Amsterdam. Fondée en 1975 sur un polder, cette cité va accueillir, dans un premier temps 35 maisons, dont la superficie ira de 80 à 140 mètres carrés. À terme, l'éco-quartier sera composé d'une centaine d'habitations. Toutes conçues par le cabinet d'architectes danois Effekt

Pour transformer ce territoire en un quartier autonome, le promoteur californien ReGen Villages a prévu, en plus des équipements nécessaires à la vie du quartier, des infrastructures plus spécifiques. 

Ses habitants auront droit à un parking équipés pour accueillir véhicules électriques et hybrides rechargeables. L'électricité indispensable au fonctionnement de cet équipement sera produite localement grâce à un parc solaire de 850 mètres carrés implanté aux limites du quartier. 

Une agriculture de proximité

L’eau de pluie sera également récupérée et stockée au sein de citernes. La quantité recueillie permettra, après avoir été filtrée, d’alimenter les bassins d’aquaculture, d’arroser les nombreuses cultures sous serres et de faire pousser les fruits et légumes cultivés par les habitants.

-
- © -

"Nous prévoyons de produire de la nourriture en abondance chaque année: des légumes, des fruits, du poisson, des œufs, du poulet, ..." explique James Ehrlich, le fondateur de ReGen Villages auprès du site Fast Company.

"Tout cela poussera en permanence au sein de cultures verticales et produira tout au long de l’année" ajoute-t-il. Toutes les maisons seront d'ailleurs encapsulées au sein de serres afin que les habitants puissent s'occuper, s'ils le souhaitent, de leurs propres potagers dont la récolte viendra en complètement de la production des cultures communes. 

-
- © -

Les déchets recyclés et revalorisés 

Les excédents de production comme les autres déchets produits par les familles seront scrupuleusement recyclés. Ils seront transformés soit en biogaz, permettant par exemple de chauffer les maisons, soit en nourriture destinée à l’élevage des animaux.

À la tête de ReGen Villages, James Ehrlich rêve de "devenir le Tesla des éco-villages". C’est-à-dire un acteur incontournable dans un secteur en pleine expansion. Le dirigeant ambitionne déjà de dupliquer son modèle de quartier autonome dans d’autres régions du monde. Il songe ainsi à l’Inde, à l’Afrique ou encore au Moyen-Orient.

Retrouvez, en replay, l'émission Business Durable consacrée au développement des "villes durables".

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV