BFM Business

Sparknews, le journalisme qui inspire des solutions

-

- - Sparknews - Total

Dans un contexte global qui semble entretenir un certain pessimisme, Sparknews veut promouvoir une vision positive de l’actualité où l’optimisme l’emporte sur un certain fatalisme. Cette approche différentiante de l’actualité, met en lumière des solutions innovantes. Une démarche positive et inspirante à laquelle le groupe Total apporte son soutien.

Le journalisme d'impact, ça marche !

En décembre 2014, un sondage* révélait qu’une majorité de nos concitoyens (64% pour les hommes et 67% pour les femmes), considéraient que les médias ne donnaient pas assez d’informations positives et semblaient préférer les informations alarmistes ou inquiétantes. Conséquences de cette anxiété médiatique, des impacts négatifs sur le moral des français (79%) ; le dynamisme de la société, à savoir une moindre envie d’entreprendre ou de se projeter (74%) ; la confiance dans le lendemain, ou considérer que demain sera meilleur qu’hier (73%) et, un désir d’implication dans la collectivité en berne.

C’est sur ce constat que deux ans auparavant, en 2012, Christian de Boisredon lançait l’initiative Sparknews. Son objectif ? L’exact opposé des résultats que l’étude révélait : partager avec le plus grand nombre des solutions et des initiatives inspirantes pour générer l’action.

Pour ce faire, la start-up s’attache donc à identifier les initiatives considérées comme ayant un fort impact social et les partager via sa plateforme collaborative sparknews.com. Pour diffuser auprès du plus grand nombre, l’idée de génie de Christian de Boisredon est de s’appuyer sur la presse écrite. Celle-là même qui est accusée d’entretenir un climat anxiogène, va être celle qui inspire l’action et qui partage les solutions !

Ainsi était né l’Impact Journalism Day. Timide lors des premières éditions, cette journée spéciale, qui propose de créer un supplément focalisé sur les solutions innovantes dans les journaux les plus réputés de la presse écrite, fédère aujourd’hui 47 grands titres internationaux. La troisième édition du 20 juin 2015, a permis de toucher 120 millions de lecteurs et 22 millions d’internautes en présentant une centaine de projets.

Douce utopie ? Visiblement non. Les journaux impliqués ont noté que les ventes bondissaient ce jour-là et que les espaces publicitaires se vendaient mieux et... plus cher. De quoi intéresser fortement la profession (rédaction, marketing, ventes) et pérenniser l’initiative. Christian de Boisredon de conclure : "le journalisme d’impact, c’est créer des liens entre des projets que nous avons identifiés comme sérieux et ceux qui, comme le groupe Total, peuvent en permettre le développement. Nous découvrons des initiatives qui répondent à des problématiques locales et, ce qui est passionnant, c’est de voir comment ces innovations peuvent inspirer d’autres pays, notamment occidentaux".

Total, partenaire de l'Impact Journalism Day 

Depuis deux ans, le groupe Total est l’un des partenaires stratégiques de Sparknews. Lors de la soirée "Les médias qui changent le monde" du 8 septembre dernier, qui se tenait dans le cadre du salon Convergences au Palais Brongniart, Jérôme Schmitt, Directeur Développement Durable et Environnement de Total, rappelait la mission du Groupe : fournir des produits et des services dans le domaine de l’énergie à chacun, et partout dans le monde.

Jérôme Schmitt précisait également que "présent dans 130 pays, il est de notre responsabilité d’identifier les solutions qui sont le fait de petits acteurs locaux". Ainsi, la presse, quand elle épouse la cause du journalisme d’impact, représente pour le Groupe un partenaire précieux qui identifie les projets, valide leur viabilité et peux donner l’impulsion en mettant en relation les acteurs économiques.

Le Groupe regarde donc avec attention les nombreuses innovations identifiées par Sparknews en matière d’énergie pour enrichir l’offre d’accès à l’énergie du Groupe.Pour Jérôme Schmitt, le partenariat avec l’Impact Journalism Day "est la parfaite illustration de notre façon de concevoir et d’inventer les business de demain, dans un processus de co-construction".

* Sondage Harris Interactive réalisé pour ZoomOn

En Partenariat avec Total