BFM Business

Serrure intelligente ou troc… Comment EDF teste le potentiel de nouveaux services

EDF pourrait proposer un service de troc entre particuliers qui leur permettrait d'échanger leur électricité contre d'autres services ou produits.

EDF pourrait proposer un service de troc entre particuliers qui leur permettrait d'échanger leur électricité contre d'autres services ou produits. - EDF EN

Une communauté de plus de 6000 internautes est mise à contribution pour évaluer des idées que l'opérateur historique envisage de lancer ou de promouvoir.

Face à des concurrents qui challengent EDF sur les prix, l’opérateur historique mise sur les services annexes. Et pour tester le bien-fondé de ses idées, Gaël Le Boulch, responsable "Open Innovation Clients" s’appuie depuis sur une plateforme qui lui permet d’interagir avec une communauté de 6600 "pulsers".

Derrière ces vocables propres au marketing, un concept simple: des internautes, clients ou non d’EDF, choisis par un prestataire extérieur -Fanvoice- à qui sont confiés des objets ou des concepts. A charge pour eux de modifier, d’améliorer ou de démonter l’idée initiale.

C’est avec ces adeptes de la nouveauté -"early adopters" comme on dit dans le jargon- qu’a été validée la création d’IZI by EDF, un service de mise en relation avec des artisans qui ne se contentent pas de répondre à des demandes de travaux de rénovation énergétique.

Et si on créait un service de troc d'énergie?

Cette "communauté" a aussi validé la création d’une serrure intelligente mise au point par Somfy. Avec des idées auxquelles n'auraient pas nécessairement pensé les ingénieurs. Le produit rêvé devait pouvoir servir à la fois de sonnette, d'interphone, de contrôle d’accès, d'éclairage, de caméra et d'assistant vocal Avec, si possible une garantie à vie. Le prototype mis au point est aujourd'hui testée par une vingtaine d’entre eux.

EDF a également soumis à la réflexion de cette communauté l’idée d’un service de troc. Gaël Le Boulch cite l’exemple d’un propriétaire de panneaux solaires qui pourrait échanger un peu de l’énergie qu’il produit contre une perceuse:

"On pourrait faire une plateforme de troc pour optimiser les émissions de CO2, échanger des kwh", assure-t-il.

Aucune idée n’est exclue dès lors qu’elle permet de fidéliser des clients. Un impératif pour EDF qui perd 100 000 clients par mois.

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco