BFM Business

Programme «Habiter mieux», une réponse à la précarité énergétique

-

- - -

Les pays en voie de développement font face à de nombreux challenges liés à l’accès à l’énergie, mais les pays développés ont eux aussi leurs propres challenges en matière d’énergie. L’un d’entre eux : la précarité énergétique. Des initiatives, dont le Groupe Total est partenaire, sont mises en place en France pour faire face à cette problématique. Découvrez la vision du Groupe à travers le témoignage de Philippe Pacaud, Responsable Social Business France / Précarité Energétique et Mobilité inclusive chez Total.

1 - Précarité énergétique : quelle est la situation dans les pays développés? Quel est l'enjeu?

Près de 4 millions de ménages français vivent aujourd’hui en situation de précarité énergétique, c'est-à-dire que le chauffage représente plus 10% de leurs charges annuelles. Le problème est particulièrement aigu en milieu rural et périurbain où les logements sont anciens et mal isolés. La consommation y est deux fois plus élevée que la moyenne et beaucoup de personnes se privent de chauffage et d’eau chaude. A cette « double peine » s’ajoute la contrainte des déplacements et des coûts d’usage d’un véhicule souvent indispensable. Or la mobilité est un levier fondamental pour permettre une insertion sociale et professionnelle réussie.

2 - Qu'est-ce que le projet « habiter mieux » ? Quelle est son ambition ?

L’efficacité énergétique dans l’habitat ancien implique des travaux de rénovation qui sont souvent financièrement inaccessibles aux familles les plus modestes. Un dispositif d’aides gouvernementales - baptisé « Habiter Mieux » - permet depuis 2011 d’accompagner ces ménages dans leurs projets. Après travaux, la facture énergétique est réduite de 40% pour un bien-être durable. Chaque année, 50 000 logements bénéficient de ce programme, dont Total est partenaire et qui est piloté par l’Anah (Agence nationale pour l’habitat).

3 - Pourquoi ce projet est-il important pour Total? De quelle façon le Groupe intervient-il?

En tant qu’énergéticien, c’est la responsabilité de Total, d’apporter des solutions accessibles et durables au plus grand nombre. Total s’engage concrètement aux côté de l’Etat de deux manières différentes. Il y a d’abord une contribution financière aux subventions accordées aux ménages sous conditions de ressources, pour leur permettre de passer à l’acte. Mais l’enjeu est avant tout humain. Il faut un accompagnement de ces publics, pour les sensibiliser aux enjeux, diagnostiquer leurs besoins, les aider à finaliser leur projet et enfin monter le dossier administratif pour mener à bien cette mission. C’est pourquoi Total travaille en partenariat avec les acteurs associatifs du secteur social.

-
- © -

4 - Organisation et freins

Il n’est jamais simple pour une entreprise privée d’investir le champ social et cela nécessite de la pédagogie pour expliquer la démarche. C’est un réel défi, que de mobiliser sur un territoire donné, l’ensemble des acteurs impliqués. Il faut de l’efficacité, de la dynamique, mais aussi une démarche basée sur la co-construction. En lien avec le Ministère de la Jeunesse, le mécénat Total a permis de créer au sein du réseau SOLHIA (Solidaires pour l’habitat), une centaine de poste d’ « Ambassadeurs de l’efficacité énergétique », en finançant l’embauche de jeunes grâce au dispositif des emplois d’avenir. L’insertion de ses jeunes est renforcée par un parcours de formation et de tutorat pour leurs donner toutes leurs chances dans un secteur d’avenir. L’opération de parrainage a été assurée par des collaborateurs bénévoles de Total.

5 - Quels sont les résultats (quantitatif et qualitatif)? En quoi Total est légitime pour porter un tel projet?

Au-delà du nombre de bénéficiaires aidés (25 000), la contribution de Total se mesurer à travers différents niveaux d’impact : sur le plan environnemental des gains énergétiques supérieurs à 40% d’économie, sur le plan financier un « reste à vivre » augmenté, des conditions de vie améliorée (confort et santé), enfin sur le plan économique des emplois créés chez les artisans et les opérateurs. Au final, c’est tout le sens de l’engagement de Total dans l’accès à l’énergie : créer de la valeurs pour toutes les parties prenantes.

En partenariat avec Total