BFM Business

Prix des carburants : les pays européens rivalisent d'idées

-

- - -

En cinq ans, le prix du litre à la pompe a augmenté de 40% en France. L’hexagone est loin d’être une exception. Face à cette hausse, les pays européens cherchent donc des solutions comme la mise en place de soldes ou le contrôle des prix.

La France se situe dans la moyenne des prix avec 1,60 euros pour un litre de sans plomb 95. C’est 20 centimes de moins qu’en Italie, mais c’est bien plus qu’au Luxembourg ou qu’en Espagne.

Face à la hausse des prix de l’essence, les pays ont mis en place des solutions pour alléger la facture des automobilistes. Par exemple, en Belgique et au Luxembourg, un prix maximum officiel est fixé en fonction des marges des distributeurs. En Allemagne, un organisme surveille les tarifs et informe les consommateurs. Tandis qu’en Italie, des soldes sont organisées le week-end dans les stations-services.

Pas de solutions miracles

Toutes ces mesures n’auraient qu’un effet mesuré. Il ne semble donc pas y avoir de solutions miracles, sauf celle de s’attaquer au prix du pétrole lui-même. Pour le faire baisser, le gouvernement américain envisage de recourir à ses réserves stratégiques.