BFM Business

Philippe Varin officiellement nommé président du conseil d'administration de Suez

La résolution a été adoptée à 99,4% des votants. Il remplace Jean-Louis Chaussade, qui quitte le groupe après 42 ans de présence.

Philippe Varin, ancien dirigeant de Péchiney et de PSA, a pris mardi la présidence du conseil d'administration du groupe Suez, qui a renouvelé sa gouvernance depuis un an.

La désignation de Philippe Varin comme administrateur, annoncée fin janvier, a été approuvée par l'assemblée générale des actionnaires du géant des services à l'environnement, qui s'est tenue hors présence physique des actionnaires pour cause de pandémie de Covid-19.

La résolution a été adoptée à 99,4% des votants, qui ont aussi voté une modification des statuts sur la limite d'âge à ce poste, afin de permettre à M. Varin, 67 ans aujourd'hui, d'exercer ses quatre ans de mandat.

"Un grand honneur"

Ce spécialiste de l'industrie, actuel président d'Orano, sera appelé à porter la stratégie de Suez notamment dans sa conquête de clients industriels, au côté du directeur général Bertrand Camus, lui-même en place depuis un an.

Il remplace Jean-Louis Chaussade, qui quitte le groupe après 42 ans de présence. Jean-Louis Chaussade, un ancien ingénieur spécialiste de l'eau, aura présidé le conseil d'administration pendant une année, après avoir été pendant dix ans directeur général en tandem avec Gérard Mestrallet à la présidence.

"C'est un grand honneur pour moi de rejoindre le groupe Suez, un groupe de 90.000 collaborateurs au cœur des enjeux du monde de demain et d'apporter ainsi ma contribution à la transition environnementale à un moment où nous sommes si fortement sollicités", a déclaré Philippe Varin devant les actionnaires. "Je suis convaincu que Suez, fort d'un bon cap et d'un équipage compétent, sera porté par les vents du +monde d'après+", a-t-il ajouté.

Diminution du nombre d'administrateurs

Ce polytechnicien a commencé sa carrière en 1978 au sein du groupe Pechiney, où il est resté 25 ans. De 2009 à 2013, il a dirigé le directoire de PSA Peugeot Citroën.

Président de France Industrie, qui réunit les grandes fédérations industrielles, il présidait jusqu'ici le conseil d'administration d'Orano (ex-Areva), un mandat qui doit prendre fin jeudi.

Mardi, Suez a aussi acté le passage du conseil d'administration de 19 membres à 15. Gérard Mestrallet notamment quitte ses fonctions d'administrateur.

Sur BFM Business, Jean-Louis Chaussade a indiqué mardi qu'il partait "dans un esprit de grande sérénité", car "le groupe va continuer": Suez est une "entreprise extraordinairement résiliente", avec "la problématique du développement durable au coeur de ses métiers".

Il a ajouté qu'il allait devenir "senior advisor" pour le cabinet de conseil financier Accuracy, et "(s)'employer à ce que le monde d'après soit encore plus vert".

TL avec l'AFP