BFM Business

Paris se dote d’un fonds vert pour financer la transition énergétique

La ville de Paris a décidé de créer, en partenariat avec la CDC, un fonds vert dédié au financement de la transition énergétique. (image d'illustration)

La ville de Paris a décidé de créer, en partenariat avec la CDC, un fonds vert dédié au financement de la transition énergétique. (image d'illustration) - Patrick Kovarik - AFP

La Ville de Paris et la Caisse des Dépôts ont signé un partenariat actant la création d'un "fonds vert", qui servira à financer des projets innovants sur la croissance verte.

Anne Hidalgo est catégorique: "Paris doit garder le leadership sur le climat". Pour cela, la capitale a besoin, selon la maire de Paris, "d'une finance utile tournée vers la transition verte" afin "d'accélérer la venue des investissements et des entreprises" sur la question du climat.

En lien avec la Caisse des Dépôts, la Ville de Paris vient de signer un partenariat amorçant la création d'un "fonds vert", c'est-à-dire d'un fonds d'investissement dédié à la transition énergétique. Indépendant de la Ville de Paris, ce fonds vert rassemblera les investissements privés et les "injectera dans les entreprises innovantes contribuant à la transition écologique" dans les secteurs des déchets, de l'air ou des énergies renouvelables notamment, indique la municipalité.

Une société de gestion sera sélectionnée après appel d'offres début 2018 pour une première levée de fonds, aujourd'hui estimée par la Ville à plusieurs dizaines de millions d'euros. Les premiers investissements seront affectés fin 2018. 

La finance verte "est un atout" pour Paris 

"On a par exemple un défi colossal avec la mutation de tout le parc des taxis parisiens" que ce fonds serait ainsi susceptible d'accompagner pour acheter des véhicules propres, a noté Anne Hidalgo.

Pierre-René Lemas, le directeur général de la Caisse des dépôts, a souligné la "formidable ambition" de son établissement d'accompagner la transition écologique et énergétique pour "accélérer le côté opérationnel de l'accord de Paris". La Caisse mettra ainsi son expérience et les compétences de ses équipes dans la conception de ce fonds.

La "finance verte est un atout pour la place de Paris", a ajouté Gérard Mestrallet, président de l'association Paris-Europlace, également présent pour confirmer le soutien de la place financière de Paris à ce projet.

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), dont le président Bruno Lechevin assistait à la signature, sera associée à la gouvernance du fonds.

A.M. avec AFP