BFM Business

Nucléaire: EDF s'associe avec une entreprise saoudienne

Le patron d'EDF, Henri Proglio, prépare déjà la "prochaine étape".

Le patron d'EDF, Henri Proglio, prépare déjà la "prochaine étape". - -

EDF va lancer une coentreprise avec le saoudien GEHC pour évaluer la faisabilité du programme nucléaire de l'Arabie saoudite. L'électricien français veut renforcer ses liens avec le pays, qui compte faire construire 16 réacteurs dans les prochaines années.

François Hollande ne sera pas rentré complètement bredouille d'Arabie saoudite. EDF a annoncé, ce lundi 30 décembre 2013, la création d'une coentreprise, détenue à parts égales avec le saoudien Global Energy Holding Company, ou GEHC.

"La coentreprise aura dans un premier temps pour objectif de réaliser des études de faisabilité dans le cadre du programme nucléaire saoudien, basé sur la technologie française de l'EPR", le réacteur français de troisième génération, indique le groupe français dans un communiqué.

EDF espère, à terme, être impliqué dans le développement du réseau nucléaire de l'Arabie Saoudite. "Cet accord permettra à EDF et à ses partenaires d'être prêts et reconnus pour les prochaines étapes du programme", explique le PDG d'EDF, Henri Proglio.

Un futur appel d'offre entre 70 et 100 milliards de dollars

Le marché nucléaire saoudien devrait fortement se développer dans les prochaines années. L'Arabie Saoudite reste l'un des plus gros producteurs mondiaux de pétrole, mais doit répondre à une demande d'énergie interne de plus en plus forte.

16 réacteurs nucléaires devraient être mis en place dans les prochaines années. Leur construction représente un futur appel d'offre énorme, évalué entre 70 et 100 milliards de dollars.

Pas étonnant qu'EDF et Areva veuillent ancrer leur présence dans le pays. Pour ce faire, des accords de formation d'étudiants saoudiens ont été signés pendant la visite de François Hollande.

Une décision que Luc Oursel, PDG d'Areva, a expliqué dans un autre communiqué: "ces accords illustrent la volonté commune d'EDF et d'Areva d'établir un véritable partenariat de long terme avec le royaume d'Arabie saoudite".

J.S avec AFP