BFM Business

Nouvelles inquiétudes pour le solaire en France

Les raccordements photovoltaïques en France progressent mais le centre de réflexion France Territoire Solaire reste pessimiste pour l'avenir

Les raccordements photovoltaïques en France progressent mais le centre de réflexion France Territoire Solaire reste pessimiste pour l'avenir - France Territoire Solaire

L'activité photovoltaïque poursuit sa reprise en France. Mais les professionnels ne sont pas encore sereins en ce qui concerne l'avenir. C'est ce qui ressort du bilan publié ce lundi par le groupe de réflexion France Territoire Solaire.

"La capacité raccordée au cours des 12 derniers mois s'élève à 850 MW à comparer à 483 MW sur les 12 mois précédents". Voici l'un des principaux chiffres du 12e Observatoire Énergie solaire photovoltaïque, publié ce 12 janvier. Le détail est moins engageant: au troisième trimestre 268 nouveaux mégawatts (MW) ont été raccordés au réseau électrique en France. Ce résultat est "inférieur aux attentes si l'on tient compte du volume des appels d'offres" selon France Territoire Solaire.

Comme les mois précédents, la progression des raccordements est surtout le fait des grandes centrales de puissances supérieures à 1 MW. Elles représentent 65% des nouvelles capacités. "Les autres segments (ceux des plus petites unités de production) n'ont absolument pas progressé", souligne l'Observatoire. 

Plus globalement le centre de réflexion n'est pas optimiste pour l'avenir: les demandes de raccordements pour de futures capacités solaires ont baissé de 50% au troisième trimestre par rapport au trimestre précèdent et de 90% par rapport au deuxième trimestre 2013.

2016 catastrophique

Il met en avant les "dysfonctionnements" du système français, notamment "la mise en œuvre désordonnée des appels d'offres". Le gouvernement en a lancé un nouveau fin novembre. Il a dévoilé les lauréats d'un précédent appel d'offres pour des unités de taille intermédiaire.

Un nouvel appel d'offres pour ces installations intermédiaires doit également être lancé courant 2015. Mais pour Daniel Bour, président de France territoire solaire, "les résultats ne seront pas connus avant la fin d'année et donc les premiers projets verront le jour au mieux en 2017". Il prévoit un "plongeon complet" des nouvelles capacités "dès le second semestre 2015 et une année 2016 catastrophique".

Au 30 septembre 2014, le photovoltaïque représentait 1,4% de la consommation française d'électricité en France métropolitaine. France Territoire Solaire est un think tank qui a pour objet social de produire des propositions, notamment de politiques publiques, permettant le développement de l’énergie solaire en France et de fournir régulièrement des données chiffrées sur le secteur photovoltaïque. C'est ce qu'il fait régulièrement à travers son observatoire.

N.C. avec AFP