BFM Business

New York valide la construction d'une seconde ferme éolienne offshore

Dotée de 15 turbines, cette nouvelle ferme éolienne offshore permettra d'alimenter 50.000 foyers. (image d'illustration)

Dotée de 15 turbines, cette nouvelle ferme éolienne offshore permettra d'alimenter 50.000 foyers. (image d'illustration) - Soeren Bidstrup - Files Scanpix - AFP

Les autorités américaines ont donné leur feu vert au projet de création de la plus grande ferme éolienne offshore des États-Unis. Dotée de 15 turbines, elle pourra satisfaire les besoins énergétiques de 50.000 foyers.

Les États-Unis ouvrent la voie à la construction d'un second parc éolien flottant. Baptisé South Fork Wind Farm, ce projet vient d'être validé par le conseil d'administration de l'autorité de l'énergie de Long Island (LIPA) selon le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo. Le programme prévoit l'implantation d'une quinzaine de turbines à moins de 50 kilomètres au sud-est de la pointe de l'île de Long Island, qui comprend notamment les quartiers new-yorkais de Queens et de Brooklyn.

Sous réserve de la délivrance du permis de construire, le chantier pourrait démarrer en 2019, avec pour objectif d'avoir une ferme opérationnelle en 2022 indique un porte-parole de Deepwater Wind, l'opérateur du projet, qui n'a pas encore arrêté son choix quant au constructeur des quinze éoliennes.

Selon le gouverneur de New York, les éoliennes de cette ferme disposant d'une capacité de production de 90 mégawatts (MW) seraient invisibles depuis les côtes de l'île. En outre, l'accord passé entre les autorités et Deepwater Wind, indique que celles-ci paieront pour l'énergie fournie par la ferme mais n'assureront pas les coûts de la construction et de la gestion du site. 

L'éolien fournit déjà New York en électricité 

Opérationnelle depuis décembre 2016, la première ferme éolienne construite aux États-Unis est située au large de l'île de Block Island (nord-est). Avec ses cinq turbines issues de l'usine GE Renewable Energy de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) elle permet d'alimenter en énergie 17.000 foyers de Block Island et de Nouvelle-Angleterre. "Des ressources en énergie propre soufflent au large de nos côtes, derrière l'horizon et il est temps de puiser dedans pour alimenter nos communautés en énergie" indique Jeffrey Grybowski, le directeur général de Deepwater Wind. 

Selon Andrew Cuomo, la zone où sera installée la nouvelle ferme de South Fork a un potentiel éolien de 1.000 mégawatts. Aussi, le gouverneur de l'État de New York, s'est engagé à atteindre l'objectif de 2,4 gigawatts de capacité éolienne offshore dans les eaux de son État d'ici 2030. Une telle capacité permettrait de répondre aux besoins en énergie de 1,25 million de foyer selon ses estimations. 

A.M. avec AFP