BFM Business

Mc Phy: les multiples vertus de l'hydrogène

Le démonstrateur de Mac Phy Energy est le premier système couplant à l’échelle industrielle un générateur d’hydrogène sur-site et un stockage de 100 kg sous forme solide.

Le démonstrateur de Mac Phy Energy est le premier système couplant à l’échelle industrielle un générateur d’hydrogène sur-site et un stockage de 100 kg sous forme solide. - -

L'un des enjeux de la transition énergétique, c'est le stockage de l'énergie. L'entreprise française Mc Phy vient de réaliser une première en stockant de l'hydrogène sous forme solide.

L'hydrogène est un vecteur d'énergie sans précédent. Il est trois fois plus dense que les autres combustibles mais il présente un inconvénient : il est très volatil au point de faire peur. Les images du Zeppelin Hindenburg réduit en quelques secondes en fumée dans les années 30 reviennent en mémoire.

Pour que l'hydrogène soit densifié il faut consommer beaucoup d'énergie et la sécurité n'est pas toujours garantie. C'est donc un tour de force que vient de réaliser l'entreprise française Mc Phy Energy créée en 2008 sur son site de la Motte-Fanjas dans la Drôme.

Les ingénieurs réussissent à stocker de l'hydrogène sous forme solide. Pour cela ils le fixent à du magnésium qui l'absorbe comme une éponge Les spécialités appellent cela l'hydruration. Ce sont des galettes qui prennent forme et qui sont ensuite insérés dans des tubes. Dans une station, 30 tubes, 3000 pastilles pour 100 kilos d'hydrogène.

Stocker des énergies renouvelables

Les industriels qui utilisent l'hydrogène sont en grande majorité dans les secteurs du raffinage ou des engrais, pour ceux qui ont besoin de s'approvisionner à l'extérieur, en général des plus petites structures, cette technique est une formidable aubaine: tout peut être réalisé sur place. Le projet Osshy combine donc un générateur par électrolyse d'eau qui permet de produire l'hydrogène là il sera stocké. Il suffit ensuite de chauffer le tout à 350 degrés et l'hydrogène redevient gazeux. Les industriels gagnent donc en autonomie. De quoi revisiter les codes du secteur.

Mais Mc Phy vise un autre marché: celui des énergies renouvelables. L'hydrogène se couple parfaitement au solaire ou encore à l'éolien. Les unités de stockage permettent de séparer production et distribution pour mieux contrôler l'énergie transmise sur le réseau. À l'heure actuelle, ces énergies restent intermittentes, c'est ainsi que l'Allemagne a failli connaître des déboires.

En janvier dernier, de fortes rafales de vent risquaient de faire tourner les éoliennes à plein régime. Du courant que le réseau électrique n'aurait pas pu absorber. Des pannes pouvaient se produire. C'est pour éviter ce scénario catastrophe en plein hiver que le gouvernement a décidé de mettre en réserve des capacités de production, les Allemands ont donc dû redémarrer des centrales à gaz.

Rouler à l'hydrogène

L'hydrogène présente encore d'autres vertus. Grâce aux énergies renouvelables combinée à de l'eau, il est possible de produirer ce gaz et de l'injecter dans le réseau de gaz naturel. C'est le "power to gaz" Une réalité qui prend forme puisque Mc Phy a racheté l'activité hydrogène de l'Allemand Enertrag leader des renouvelable.

Un partenariat stratégique pour l'avenir de l'hydrogène vert. Enfin à l' heure où la mobilité est mise en avant, les solutions de Mc Phy peuvent s'adapter aux projets d'infrastructures afin de produire et de stocker directement l'hydrogène nécessaire dans une station service et à partir d'une énergie renouvelable. Là encore, l'Allemagne est en pointe. Le pays a décidé de mettre en place une filière automobile basée sur l’hydrogène et déploie désormais un réseau de stations.

Grâce à l'hydrogène, les voitures gagnent 400 à 500 kilomètres en autonomie et se rechargent en quelques minutes. Marché mature ou en plein développement, Mc Phy Energy met déjà au point les solutions qui permettront de mieux gérer les énergies de demain.

Nathalie Croisé de BFM Business