BFM Business

Louer sa voiture à un inconnu: vous n'êtes pas encore rassurés

La plupart des Français n'ont pas la sourire quand il s'agit de louer sa voiture à un inconnu: vous êtes 58 % à ne pas encore être prêts selon notre dernier sondage.

La plupart des Français n'ont pas la sourire quand il s'agit de louer sa voiture à un inconnu: vous êtes 58 % à ne pas encore être prêts selon notre dernier sondage. - Ouicar

BFM Business organise les Grands Prix Business Durable. Dans la catégorie  "économie collaborative' le dernier candidat est Ouicar, un site de location  entre particuliers qui dispose d’un parc de plus de 12 000 véhicules/jour.  L'auto-partage gagne donc du terrain. Mais vous semblez très prudents selon notre dernier sondage. Vous êtes 58 % à ne pas être prêt à louer votre voiture à un inconnu.

Les spécialistes estiment à 33.000 le nombre de véhicules de particuliers qui sont proposés à la location. Il y a de la marge sur un parc automobiles d'environ 31 millions de voitures particulières.

Le phénomène prend de l'ampleur. Les entreprises affichent des progressions très rapides. Ouicar parle d'ainsi d'une croissance de 30% par mois. Il y a visiblement des résistances à vaincre.

D'après notre dernier sondage, vous n'êtes même pas un sur 2 (42% à peine) à être prêt à louer votre voiture à un inconnu. Pourtant quand on y regarde de plus près, une voiture reste immobile environ 90 % du temps. Ces moments là sont facilement rentabilisés. Par les temps qui courent avec la hausse des prix des carburants et les freins d'entretien, la tentation est grande.

Sur les sites les témoignages affluent: un père divorcé qui gagne entre 200 et 400 euros par mois. Et de l'autre côté des loueurs heureux à moindre frais. Et à ceux qui auraient quelques craintes, les loueurs apportent toutes les garanties.

Pour ne citer que François Xavier Leduc fondateur de Tripndrive, interrogé sur Voyagerloin.com "le tout est 100% assuré par notre partenaire la MMA. Chaque voiture est systématiquement assurée tous risques. Le bonus du propriétaire est donc protégé, comme sa voiture. Pour le locataire, nous n’acceptons que les véhicules en bon état, ayant moins de 10 ans et de 150.000 kilomètres, afin de garantir une bonne expérience à nos clients. Nos prix inclus toujours l’assurance tous risques et l’assistance 24/7. Nos garanties de base sont donc bien meilleures que celles d’un loueur traditionnel."

50% d'économie par rapport à une agence traditionnelle

Les loueurs traditionnels séduits Le marché ne cesse d'innover. Depuis peu on voit fleurir des locations de voiture entre voyageurs dans les aéroports. Carnomise, une start-up basée à Orly, Beauvais et Roissy ou encore Travelercar sur les mêmes sites. Ils permettent aux voyageurs de bénéficier d’un stationnement gratuit à proximité des aéroports en échange de la mutualisation de l’usage de leur véhicule pendant la durée de leur séjour.

Le propriétaire économise les frais de parking, il gagne aussi une rémunération supplémentaire au kilomètre parcouru. Celui qui loue le véhicule réalise quant à lui en moyenne 50% d’économie par rapport à une agence de location traditionnelle.

Les loueurs de voitures ont de quoi se faire du souci. Ils surfent donc sur un nouveau concept: les locations de voiture à 1euro. Objectif : acheminer des véhicules de location vers leur agence d'origine. LuckyLoc.com s'inspire ainsi d'un concept né dans les pays anglo-saxons, entre loueurs de voitures et particuliers. Le covoiturage et l'autopartage font donc des émules qui ne sont visiblement pas effrayés du tout.

Nathalie Croisé