BFM Business

Loi Travail: presque tous les dépôts pétroliers débloqués

"Tous les dépôts bloqués par les opposants à la loi Travail ont été libérés, à l'exception d'un seul, en grève, a indiqué à l'AFP le secrétariat d'État aux Transports, ce vendredi 27 mai."

La pénurie de carburant semble s'éloigner tout doucement. Ce vendredi 27 mai, un porte-parole du secrétariat d'État aux Transports a annoncé que tous les dépôts pétroliers de France bloqués par les opposants à la loi Travail avaient été libérés, à l'exception d'un seul, qui est en grève.

"Tous les dépôts sont débloqués et libres d'accès, sauf celui de Gargenville (dans les Yvelines) qui est en grève", a indiqué à l'AFP un porte-parole du secrétariat d'État, précisant qu'en tout, 15 dépôts sur une centaine en France avaient été débloqués sans incident par les forces de l'ordre, dont celui de Donge, vendredi matin.

"Ces dépôts débloqués permettent d'augmenter les capacités de livraison, ce qui permet d'approvisionner de plus en plus de stations-service", a indiqué le porte-parole, soulignant une amélioration sur le front des carburants dans le pays.

Les salariés du dépot de Gargenville, le plus grande en France, ont d'ailleurs reconduit la grève ce vendredi. 

20% des stations en pénurie

Selon les données communiquées par l'Ufip jeudi (Union française des industries pétrolières), environ 20% des stations-service étaient en difficulté d'approvisionnement partiel ou total en France, soit un peu plus de 2.000 stations-service, un chiffre qui était toutefois en baisse par rapport au début de la semaine.

Le porte-parole a précisé que ce chiffre de 20% était toujours d'actualité mais "ça s'améliore partout, dans toutes les régions. Cela s'améliore fort dans le Nord et il y a une bonne amélioration dans l'Ouest. Il y a aussi une tendance à l'amélioration dans toutes les autres régions, y compris l'Ile-de-France"

Mercredi, le gouvernement a admis avoir puisé dans les réserves stratégiques de carburants à hauteur de 3 jours sur les 115 disponibles.

J.M. avec AFP