BFM Business

La Suède envisage de taxer les carburants à 900%

En Suède, les prix à la pompe pourraient être triplés pour convertir les automobilistes aux voitures hybrides et électriques.

En Suède, les prix à la pompe pourraient être triplés pour convertir les automobilistes aux voitures hybrides et électriques. - -

Le gouvernement suédois veut arriver à éliminer tous les carburants d'origine fossile. Pour inciter les automobilistes à abandonner l'essence et le diesel, il faudrait au minimum tripler les prix, affirme l'Institut national de conjoncture.

La Suède, comme tous les pays nordiques, est souvent louée pour son engagement en faveur de l’environnement. D’ici à 2030, le gouvernement souhaite éliminer tous les carburants fossiles. Plus de voitures au diesel ou à l’essence. Juste du biocarburant ou de l’électrique.

Et pour dissuader les automobilistes suédois et atteindre les objectifs environnementaux que le gouvernement s’est fixé, l’Institut suédois de la conjoncture a calculé qu’il faudrait augmenter les taxes sur les carburants de 900%, au moins.

Vers un litre d'essence à 5 euros?

"Il s’agit de mesures drastiques qui entraîneront des coûts économiques importants et qui peuvent être difficile à mettre en œuvre", a expliqué la directrice de l’étude. Selon l’institut national, "avoir 20 ans d’avance sur les autres pays aura un coût important".

D’après les chiffres de début décembre 2013, un litre de sans plomb 98 coûte 1,67 euro en Suède, et un litre de diesel 1,64 euro, des tarifs parmi les plus chers d’Europe. Avec une hausse des taxes, ces prix pourraient être multipliés par trois.

Plusieurs villes suédoises, comme la capitale Stockholm, mais aussi Göteborg, sont également limitée d’accès par des péages urbains, aux coûts prohibitifs. Seuls les véhicules écologiques ou immatriculés à l’étranger en sont exemptés.

A.D.