BFM Business

Huile et gaz de schiste: 77 ans de consommation dans le sol français

Les gaz et pétrole de schiste représenteraient un tiers du gaz mondial, 10% du pétrole.

Les gaz et pétrole de schiste représenteraient un tiers du gaz mondial, 10% du pétrole. - -

Le département américain de l'énergie publie lundi 10 juin une deuxième estimation du potentiel mondial des pétrole et gaz de schiste. Pour la France, cela représente 80 ans d'indépendance énergétique.

345 milliards de barils de brut, soit dix ans de consommation mondiale de pétrole. Le département américain de l'énergie a chiffré, lundi 10 juin, le potentiel des pétroles de schiste. Il représenterait un tiers du gaz mondial, 10% du pétrole.

Pour la France, les réserves ont été réévaluées à la baisse. Même en très nette baisse: de 24% par rapport à une précédente estimation. Mais le total, 4,7 milliards de barils, donne tout de même à l'Hexagone de quoi assurer sa consommation d'hydrocarbures pour 77 ans. La précédente étude donnait 100 ans. La France reste néanmoins la deuxième réserve européenne.

La Russie, première réserve mondiale

Les réserves des Etats-Unis ont été largement révisées à la hausse, malgré l'exploitation massive qui en est faite: l'estimation passe de 32 à 58 milliards de barils. Le pays est deuxième du classement mondial. Les plus grosses réserves de pétrole et de gaz de schiste seraient situées en Russie, qui dispose de 75 milliards de barils. Suivent la Chine, avec 32 milliards, l'Argentine avec 27 milliards et la Libye avec 26 milliards de barils.

Actuellement, "seuls les Etats-Unis et le Canada produisent du pétrole et du gaz de schiste en quantités commerciales", souligne l'étude de l'EIA, qui porte sur 41 pays. Mais l'agence fédérale estime qu'il n'est pas encore possible techniquement d'exploiter toutes ces ressources. Ce qui rend leur rentabilité potentielle incertaine, selon l'EIA.

>> A LIRE AUSSI - La France peut-elle se passer de gaz de schiste

Antoine Larigaudrie et Nina Godart