BFM Business

Froid: comment éviter de consommer trop d'énergie

Pour éviter le blackout en ces temps de grand froid, quelques gestes simples peuvent permettre d'économiser de l'énergie sans pour autant avoir froid.

Le froid sera polaire cette semaine, a prévenu Météo France. Une vague de température négative qui tombe mal, puisqu'une douzaine de réacteurs nucléaires sont actuellement à l'arrêt, ce qui oblige EDF à acheter à prix d'or de l'électricité à ses voisins. Un surcoût qui sera tôt ou tard répercuté sur ses clients.

EDF leur recommande d'ailleurs d'éviter de dépasser les 18 degrés sur le chauffage.

Pour éviter de consommer trop, sans pour autant geler chez soi, certains ont mis au point leurs propres bonnes pratiques. En Alsace par exemple, cette mère de famille indique à BFMTV qu'elle utilise actuellement "une seule petite lampe au lieu de cinq grandes", ou cette jeune femme qui coupe le chauffage pendant la journée.

Un pic entre 17 et 20 heures

Autre conseil, de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) adressé à ceux qui ont un programmateur de chauffage qui se met en route de manière à ce que le logement soit chaud lorsque ses occupants rentrent chez eux. "Ils peuvent essayer de mettre en route la programmation un petit peu plus tôt, afin d'éviter de trop solliciter le chauffage pendant la période de pointe, qui est de 17 heures à 20 heures" propose Florence Clément, chargée d'information de l'Ademe.

Le principe est le même pour les appareils électroménagers, comme la machine à laver ou le lave-vaisselle, qu'il est préférable ces jours-ci de ne faire tourner qu'après 20 heures.

Le gestionnaire du réseau d'éléctricité, RTE, a de son côté sa propre méthode pour faire face au pic de consommation: "chacun des appareils de tous les Français va être un petit peu moins efficace, de l'ordre de 5%. Ce sera quasiment imperceptibles pour eux. Mais cela va permettre de réduire la consommation d'une quantité d'énergie équivalente à la production de quatre réacteurs nucléaires", explique Fabien Chone, directeur général délégué de Direct Énergie.

Loïc Besson et Kevin Drouant, édité par N.G.