BFM Business
Energie

Crise énergétique: EDF aimerait convaincre 5 millions de ménages de souscrire à l'option Tempo

Héritière de l'option EJP (Effacement Jours de Pointe), l'offre Tempo d'EDF permet de réduire le prix de l'électricité lors des journées de faible consommation en échange d'une majoration du tarif lors de 22 jours dans l'année durant lesquels le système électrique est sous tension.

A l'heure de la sobriété énergétique, c'est une offre qui va d'autant plus justifier son existence. L'option Tempo a été mise en place par EDF il y a près de 30 ans pour inciter les particuliers qui y souscrivent à réduire leur consommation d'électricité lors des pics de tension sur le réseau électrique. Elle succède ainsi à l'option EJP (Effacement Jours de Pointe) à laquelle il n'est plus possible de souscrire depuis 1998, mais dont continuent de bénéficier environ 400.000 foyers en France tandis que plusieurs centaines de milliers profitent du dispositif Tempo.

La philosophie est la même: envoyer un signal tarifaire qui met en avant des jours pendant lesquels la consommation est importante et où il y a un intérêt à soulager le système électrique", insiste Benoît Lamberti, directeur marketing et expérience client chez EDF.

Six tranches tarifaires

Concrètement, l'offre Tempo découpe le calendrier annuel à partir d'un code couleur au nombre de trois avec à chaque fois une distinction entre heures pleines de 6 à 22 heures et heures creuses la nuit afin de déterminer la variation du prix de l'électricité. Le bleu concerne 300 jours dans l'année au cours desquels le foyer bénéficie de prix réduits de 30% en heures pleines par rapport au tarif de celles du tarif réglementé de vente. Ces économies atteignent 41% du prix de l'électricité en heures creuses par rapport au tarif de celles du tarif réglementé de vente. Le blanc s'applique sur 43 journées dans l'année et réduit ces économies à 10% en heures pleines et 24% en heures creuses.

Le coeur de l'option réside dans la couleur rouge qui concerne 22 journées entre le 1er novembre et le 31 mars. Il est alors possible de faire des économies de l'ordre de 16% sur le prix de l'électricité en heures creuses mais le prix du kWh est trois fois plus élevé en heures pleines afin d'inciter à moins consommer d'électricité pour diminuer la tension sur le réseau. Le client est informé la veille dès 11 heures de la couleur de la prochaine journée via son calendrier Tempo, par SMS ou mail, en appelant le serveur vocal ou encore en consultant l'application EDF & Moi. La couleur s'affiche également sur le compteur électrique à 20 heures.

Des gestes utiles en cas de jour rouge

Face à un triplement du prix de l'électricité lors des pics de consommation, il est d'abord nécessaire d'avoir un mode de chauffage alternatif. EDF dispense également quelques gestes utiles pour accentuer la réduction de consommation électrique comme baisser le chauffage de quelques degrés, anticiper la recharge d'appareils électriques et les débrancher au maximum ou décaler l'utilisation d'appareils électroménagers après 22 heures tout en privilégiant le mode éco.

Il est important de saisir les tenants et les aboutissants autour de cette option, insiste Benoît Lamberti. Il n’y a rien de complexe mais il faut bien comprendre qu’on est en mesure de faire des économies si on déporte sa consommation les jours où le système est tendu."

Selon l'énergéticien, les clients Tempo diminuent en moyenne de 23% leur consommation électrique lors des jours rouges, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle de plus de 10.000 foyers.

Quelques critères s'imposent pour bénéficier de l'option Tempo à commencer par la souscription à un contrat au tarif réglementé de vente d'une puissance minimale de 9 kVA, ce qui est le cas de la moitié des Français. Autre seuil important, le client doit consommer au moins 3 mégawattheures d'électricité par an. "Un consommateur résidentiel de portefeuille moyen se situe autour de 5 mégawattheures par an", précise Benoît Lamberti. Enfin, l'équipement du foyer a aussi son importance.

Pour réussir à gérer ces six tranches tarifaires, il faut avoir un compteur électrique adapté et donc électronique comme Linky, explique Benoît Lamberti. Les compteurs électromécaniques ne sont pas adaptés car le principe repose sur l'envoi d'un signal."

Depuis cet été, le directeur marketing et expérience client d'EDF a déjà constaté un nombre de souscriptions qui augmentait sur plusieurs journées par rapport au niveau habituel. "On a ciblé 5 millions de consommateurs auxquels on va proposer d’étudier l’option Tempo s’ils sont intéressés, ajoute-t-il. On a donc lancé la semaine dernière une opération de communication vis-à-vis des clients ainsi qu'un numéro vert dédié pour qu'ils puissent discuter de l’offre avec un conseiller."

Timothée Talbi