BFM Business

Cette poubelle connectée veut aider les Français à trier leurs déchets

-

- - Uzer

"Conçue par deux jeunes entrepreneurs parisiens, la poubelle "Eugène" scanne les déchets produits par ses propriétaires et leur indique dans quel bac ils doivent les déposer."

Avec "Eugène", la start-up Uzer entend changer la vie des ménages français. Un peu comme l’a fait en son temps un certain... Eugène Poubelle. Alors préfet de la Seine, c’est lui qui a imposé et organisé, à partir de 1883 et dans l'agglomération parisienne, le ramassage des ordures ménagères et instauré le principe du tri sélectif.

Un peu plus de 130 ans après cette avancée, et alors que le taux de recyclage stagne depuis plusieurs années dans l'Hexagone, Clément Castelli et Paul Alarcon ont décidé de conjuguer "design, praticité et technologie" pour réconcilier les Français, et plus particulièrement les urbains, avec ce geste du tri qui est parfois plus perçu comme une contrainte que comme un geste utile pour l'environnement. 

"Rompre avec l'image négative de la poubelle"

Au premier coup d’œil, rien ne différence "Eugène" d’une poubelle classique. Un choix assumé par Uzer. "Notre objectif était d’en faire un objet élégant, qui donne envie d’être utilisé" explique Paul Alarcon, le co-fondateur de la start-up avant d'ajouter qu'il fallait cependant "rompre avec l'image négative de la poubelle".

À l'extérieur, seule la présence d'un écran LCD, intégré en-dessous du couvercle intrigue. Une interface nécessaire pour aider jour après jour les utilisateurs à réduire leur impact environnemental. Une installation qui permet à cette poubelle de se présenter comme un objet connecté.

Scanner les déchets pour mieux les trier 

En pratique, chaque fois que l'utilisateur souhaite se débarrasser d'un emballage (quel qu'il soit), il est invité à le scanner devant l'écran qui indique alors quelle est la consigne de tri adaptée en précisant si le produit est recyclable dans sa totalité, en partie ou non-adapté au tri sélectif. 

Puisque les deux bacs intérieurs, dédiés aux deux types de déchets (recyclables et non-recyclables) sont équipés de capteurs de poids, l'afficheur permet également d'indiquer en temps réel quel est le volume de déchets contenus à l'intérieur de la poubelle.

-
- © -

Se ravitailler grâce à sa poubelle

En tant qu'objet connecté, cette poubelle possède également sa propre application pour smartphone. En plus des fonctionnalités déjà citées, ce logiciel permet également, à partir des données enregistrées, de générer automatiquement une liste de courses qui peut être envoyée directement à l'enseigne de son choix. 

Soutenus par Bpifrance, les deux entrepreneurs viennent de lancer une campagne de crowdfunding sur le site spécialisé Kisskissbankbank.

Leur levée de fonds permettra de mettre en fabrication leur première série de poubelles. D'ores et déjà disponible en prévente, "Eugène" sera commercialisée dès le mois de décembre au prix de 179 euros. 

Antonin Moriscot