BFM Business

Bureaux de demain: une charte pour accélérer le mouvement

Avec un quart des surfaces bâties en France, le secteur tertiaire équivaut un tiers des consommations.

Avec un quart des surfaces bâties en France, le secteur tertiaire équivaut un tiers des consommations. - -

Le décret sur la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires privés et publics se fait attendre depuis 2011. Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, en appelle donc à la bonne volonté des acteurs du secteur. Une charte vient de voir le jour.

C'est en présence de Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et de Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie que la charte pour l'efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés a été officiellement signée, ce jeudi 31 octobre, au siège social de la Banque Postale.

'Un certain nombre de grands maîtres d’ouvrage et d’acteurs associatifs sont prêts à s’engager dans la rénovation énergétique de leur parc tertiaire, en anticipant la réglementation. ' C'est ainsi que Philippe Pelletier justifie l'action menée. Le président du Plan Bâtiment Durable s'appuie sur le rapport publié en novembre 2011 par Maurice Gauchot président du Conseil en Immobilier d’entreprise, CBRE France et commandé par Plan Bâtiment Durable.

Quelques objectifs y sont clairement fixés: réduction minimum de 25% révisable à la hausse en 2015, périmètre circonscrit aux bâtiments de plus de 1000 m², raisonnement à l’échelle d’un parc, prise en compte des performances initiales des bâtiments et du caractère « rentable et soutenable » des investissements.

Un tiers de la consommation énergétique

Tout découle de la loi Grenelle 2 qui impose 38 % d’économies d’ici à 2020. La loi prévoit ainsi que des travaux d’amélioration de la performance énergétique du parc tertiaire existant, public et privé, devront être réalisés dans un délai de 8 ans à compter du 1er janvier 2012. Le décret devrait être publié l'an prochain, mais Philippe Pelletier ne veut plus attendre.

Le Plan Bâtiment Durable propose donc aux acteurs d’anticiper la mise en application de l’obligation future de rénovation. Philippe Pelletier se réjouit de cette mobilisation. Leur engagement est volontaire. Les premières signatures ont eu lieu: Unibail Gecina, Société de la Tour Eiffel, AEW Europe, Amundi, la Poste, GDF Suez EDF, Paris-Dauphine ou encore Altarea Cogedim et d'autres devraient suivre rapidement selon Philippe Pelletier.

Il faut dire que le chantier est lourd: les bâtiments du secteur tertiaire public et privé (bureaux, commerces, bâtiments éducatifs et autres bâtiments tertiaires) représentent près de 850 millions de mètres carrés. Avec un quart des surfaces bâties de notre pays, le secteur tertiaire représente un tiers des consommations.

Nathalie Croisé de BFM Business