BFM Business

Bouygues Construction rénove et innove

Challenger rénové devant sa ferme solaire.

Challenger rénové devant sa ferme solaire. - Bouygues Construction

Vingt ans après son inauguration en 2008, Challenger, le siège de Bouygues Construction, a bénéficié d’une rénovation impressionnante qui veut faire de cet ensemble architectural une véritable vitrine des technologies de construction durable du XXIe siècle. Avec toujours l’innovation en leitmotiv.

Transformer un bâtiment conçu dans les années 80 en un bâtiment du futur. C’est en quelque sorte le cahier des charges que s’est fixé Bouygues Construction quand décision a été prise, en 2008, de rénover les 68.000 m2 de bureaux de Challenger.

Rénover avec des objectifs ambitieux

Au menu, améliorer la performance environnementale de l’ensemble, en travaillant sur les énergies et l’eau tout en améliorant le confort des utilisateurs.

Au terme de quatre années de travaux et 150 millions d’euros d’investissement, des changements significatifs ont été réalisés: panneaux thermiques et photovoltaïques, isolation, géothermie, jardins filtrants, façades ventilées et une série d’innovations dédiées au bien-être quotidien des collaborateurs de l’entreprise. 

Seule la technologie éolienne a été écartée pour des raisons de conformité avec le château de Versailles à proximité.

Pour attester de la qualité des travaux, trois certifications ont été attribuées: HQE, LEED et BREEAM. Une première mondiale.

Aujourd’hui en phase d’optimisation, les bâtiments doivent devenir rapidement à énergie positive.

L’innovation pour proposer des solutions globales

A travers ce chantier considérable, Bouygues Construction veut attester de sa capacité à fournir un savoir-faire en matière de construction durable. “Nous voulons proposer des solutions globales, qui dépassent la notion de constructeur traditionnel que nous étions il y a 25 ans”, précise Yves Gabriel, PDG de Bouygues Construction. 

L’objectif est donc d’allonger la chaîne de valeur, que ce soit en amont, avec le design ou le financement, ou en aval, avec le service au bâti et aux usagers. En résumé, la volonté d’accompagner un territoire et ses habitants.

“Le développement durable est venu impacter nos métiers et nous y voyons une multitudes d’opportunités” précise Philippe Van de Maele, Directeur innovation et Construction durable chez Bouygues Construction. Opportunités traduites en innovations que le groupe souhaite promouvoir, notamment via le Campus Innovation qui voyait sa cinquième édition se tenir les 6 et 7 octobre dernier à Challenger. Pas moins 38 innovations récompensées, issues de la réflexion des collaborateurs qui ont déposé 900 dossiers.

L'innovation pour une construction durable et profitable

“Le succès du Concours Innovation démontre l’engagement de tous nos collaborateurs dans notre dynamique d’innovation. Cet engagement est essentiel pour faire face à la révolution en cours dans le secteur de la construction qui se caractérise tout à la fois par le déploiement rapide du numérique dans nos process métier et par la nécessité d’intégrer dans notre approche l’évolution des attentes des utilisateurs de nos ouvrages.” indique Yves Gabriel.

En point d’orgue de ces journées, la signature d’un accord de coopération entre BASF et Bouygues Construction. Philippe Van de Maele indique qu'à travers celui-ci, “chacun apportera sa connaissance et sa vision du secteur afin de contribuer à créer des ouvrages plus respectueux de l’environnement et plus agréables au quotidien pour les utilisateurs.” Il semble que chez Bouygues Construction, l’innovation soit indissociable de la construction durable… et profitable.

Jamais Challenger n’aura si bien porté son nom.

Yves Cappelaire