BFM Business

Découvrez le palmarès des BFM Awards

La cérémonie commence à 19h30

La cérémonie commence à 19h30 - BFM Business

L'édition 2016 des BFM Awards est désormais terminée. Retrouvez ici les différents lauréats des prix remis lors de la cérémonie.

La 12e édition des BFM Awards s'est achevée. Qui a obtenu le prix du manager de l'année? Celui de la diversité? Pour connaître les lauréats de la cérémonie, et d'en savoir plus sur leur leurs parcours, nous vous récapitulons le palmarès de ce millésime 2016.

> Le BFM Award de la performance à l'export

Le lauréat est Patrick Cathala, le PDG d'Aures technologies. Cette entreprise spécialisée dans le matériel de point de vente, comme les terminaux de paiement, réalise plus de 73% de son chiffre d'affaires de 76 millions d'euros à l'export. Aures affichait une croissance de ses ventes à l'export de 23,5% l'an dernier. Elle compte parmi ses clients Kusmi Tea ou Brioche dorée

> Le BFM Award de la diversité

Le prix a été remis par l'ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin, aujourd'hui présidente de Korelya Capital à Karim Ferchiou, le PDG de Voitures Noires, entreprise fondée en 2013 qui loue des véhicules pour les chauffeurs VTC. Il compte aujourd'hui une flotte de 3.500 véhicules. Sa présence au Mondial de l'Automobile de Paris a permis à l'entreprise de gagner nettement en visibilité. Son chiffre d'affaires, de 20 millions d'euros en 2015, devrait doubler cette année.

> Le BFM Award du manager de l'année

Cette récompense très attendue a été décernée par le lauréat de l'année 2013, Bernard Arnault, le PDG de LVMH, à Benoît Potier, le PDG d'Air Liquide. En fait, ce sont deux des meilleurs patrons du monde qui ont échangé cet Award. Dans le récent classement établi par la Harvard Business Review, Bernard Arnault et Benoît Potier sont tous les deux arrivés dans le top 10, respectivement à la 7e et la 9e place. Pour revenir à Benoît Potier, cet Award vient récompenser la réussite industrielle de son groupe et ses résultats à long terme. Depuis son arrivée à la tête du groupe, en 1997, le cours de bourse a été multiplié par presque quatre. Air Liquide mène actuellement à bien le rachat de l'américain Airgas, qui va lui permettre de devenir le numéro un des gaz industriels devant l'allemand Linde et d'avoir certaines ambitions sur le e-commerce (Airgas réalise 10% de ses ventes en ligne).

> Le premier prix spécial

Marie-Amélie le Fur a obtenu le premier des trois prix spéciaux. Cette athlète handisport a marqué de son empreinte les jeux paralympiques de Rio de Janeiro en remportant pas moins de trois médailles en athlétisme (l'or sur 400 m et à la longueur ainsi que le bronze sur 200 m).

> Le prix de l'association RMC/BFM

Ce prix a été remis à deux lycéens qui ont sauvé un de leurs camarades après avoir effectué un massage cardiaque.

> Le deuxième prix spécial

Tout un symbole et tous uni UNIS contre Amazon. Michel-Édouard Leclerc, le PDG de E-Leclerc a en effet remis cette récompense à Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac. Ce dernier a récemment mené à bien le rachat du géant de l'électroménager Darty. Une opération à "vocation défensive mais à projection offensive", face à Amazon et aux autres groupe GROUPES de e-commerce, expliquait-il en février sur BFM Business.

> Le BFM Award de la révélation de l'année

Le prix va à Christophe Sapet, le PDG de Navya. Cette start-up qui emploie une soixantaine de personnes a fait parler d'elle en mettant au point un bus électrique autonome qui circule dans les rues de Lyon. Outre Christophe Sapet, Navya compte comme autre "papa" le célèbre Bruno Bonnell, cofondateur d'Infogrames. Valeo, Keolis et la société qatarie Group8 ont récemment investi dans cette société qui a levé 30 millions d'euros.

> Le BFM Award de la saga familiale

La famille Milchior obtient le prix, avec Laurent et Pierre Milchior ainsi que Marie-Claire Tarica co-gérants de la société Etam. La marque de lingerie fondée en 1916 par Martin Milchior n'a jamais été aussi tendance. La famille Milchior compte désormais faire du groupe une véritable marque à l'international. Etam est aujourd'hui présent dans 52 pays, surtout en Chine où il compte pas moins de 2.700 magasins, et continue de moderniser ses magasins en investissant chaque année 60 millions d'euros dans ce but.

> Le troisième prix spécial

Ce troisième prix a été remis à l'architecte Jean-Michel Wilmotte auteur de grandes réalisations, comme le Collège de France à Paris. Son cabinet Wilmotte & Associés compte plus de 200 collaborateurs. Il a actuellement en cours de nombreux projets dont la réhabilitation de l'hôtel Lutetia, la réalisation de la grande église orthodoxe de Paris ou encore la pépinière numérique de la Halle Freyssinet. Il est également à l'origine des travaux gigantesques pour désengorger la Gare du Nord. 

> Le BFM Award de l'entrepreneur de l'année

Jean-Luc Petithuguenin, le fondateur de Paprec, obtient cet Award. En 1994, cet entrepreneur alors cadre dirigeant de la Générale des Eaux tente le pari de se lancer sur un marché prometteur, le recyclage. Ses confrères lui disent alors "avec tes idées généreuses, tu vas te casser la gueule". Aujourd'hui, après 20 ans d'acquisitions et de croissance, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 950 millions d'euros et compte 4.500 collaborateurs.