BFM Business

Vivendi poursuit sa montée dans Ubisoft et dépasse 22%

La famille Guillemot a prévu d'investir dans Ubisoft l'argent cédé suite à la vente de ses actions Gameloft.

La famille Guillemot a prévu d'investir dans Ubisoft l'argent cédé suite à la vente de ses actions Gameloft. - AFP - Frédéric J Brown

Le groupe dirigé par Vincent Bolloré progresse au capital de l'éditeur de jeux vidéo, après avoir réussi en mai une OPA sur une société soeur, Gameloft.

Le groupe de médias et contenus Vivendi a poursuivi sa montée au capital de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft, atteignant 22,8% du capital, contre 20,10% au dernier comptage, selon un communiqué diffusé lundi.

Vivendi, qui a pris le contrôle de sa société soeur Gameloft, après une offre publique d'achat, détient désormais 20,2% des droits de vote d'Ubisoft, contre 17,77% précédemment.

Bolloré se défend de préparer une OPA

Le groupe dirigé par Vincent Bolloré se défend toujours de vouloir lancer une OPA sur le fleuron des frères Guillemot. Vivendi "envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché" mais "n'envisage pas de déposer une offre publique sur Ubisoft Entertainement, ni d'en acquérir le contrôle", a-t-il indiqué.

Après le succès de son OPA en mai sur Gameloft, Vivendi a annoncé la nomination de Stéphane Roussel à la tête de l'éditeur de jeux pour mobile pour remplacer le fondateur, Michel Guillemot.

Réinvestissement dans Ubisoft

La famille Guillemot a cédé l'essentiel de ses actions dans Gameloft et a indiqué en juin qu'elle envisageait de réinvestir ses parts dans Ubisoft, dirigé par Yves Guillemot. Les Guillemot détenaient de concert environ 9,5% du capital et 16,3% des droits de vote de l'éditeur de jeux vidéos, selon le dernier rapport annuel du groupe.

Le groupe de Vincent Bolloré a demandé à être représenté au conseil d'administration à la hauteur de sa participation, une perspective rejetée par les Guillemot. Le groupe Ubisoft doit publier le 19 juillet son chiffre d'affaires du premier trimestre.

A.R. avec AFP