BFM Business

Vincent Bolloré vend pour 8 millions d'euros d'actions Bolloré

Vincent Bolloré a empoché 3,25 millions d'euros de salaire brut l'an dernier

Vincent Bolloré a empoché 3,25 millions d'euros de salaire brut l'an dernier - Satellifax Serge Surpin

L'industriel breton a vendu 2 millions d'actions de son propre groupe, profitant du cours élevé de l'action.

Mise à jour: le 23 novembre, Vincent Bolloré a vendu un million d'actions supplémentaires du groupe Bolloré, récoltant 4,4 millions d'euros de plus.

Vincent Bolloré a visiblement besoin d'argent de poche. L'industriel breton a vendu les 20 et 21 septembre 2 millions d'actions du groupe Bolloré. Ce qui lui a permis de récolter la coquette somme de 8,45 millions d'euros. Au demeurant, Vincent Bolloré aurait bien tort de se priver. En effet, l'action du groupe Bolloré est actuellement à son plus haut depuis fin 2015. La Bourse apprécie notamment la vente à Vivendi des 59% détenus par le groupe Bolloré dans Havas.

Cette vente va permettre au groupe Bolloré de recevoir 2,36 milliards d'euros de cash. Soit de quoi alléger grandement sa dette, qui s'élevait mi-2017 à 4 milliards d'euros. Une vente qui se fait en famille: en effet, le groupe Bolloré détient 20,65% du capital de Vivendi (ce qui en fait le premier actionnaire), tandis que Vincent Bolloré est à la fois PDG du groupe Bolloré et président du conseil de surveillance de Vivendi.

Poulies bretonnes

A fin 2016, Vincent Bolloré détenait lui-même 8,4 millions d'actions Bolloré, soit 0,3% du capital. Mais sa famille détient le contrôle du groupe, grâce à un mécanisme complexe de participations croisées surnommé les "poulies bretonnes" (cf. schéma ci-dessous). Cela permet au holding familial Bolloré Participations de contrôler, via une cascade de holdings, la majorité du capital du groupe Bolloré. En réalité, si l'on dénoue les participations croisées, l'intérêt économique de Bolloré Participations dans le groupe Bolloré n'est que de que 4,6%. Au total, le patrimoine de l'industriel breton est évaluée à 7,3 milliards d'euros par Challenges.

Rappelons que Vincent Bolloré touche un salaire fixe de 1,5 millions d'euros bruts par an en tant que PDG du groupe Bolloré; plus 400.000 euros en tant que président du conseil de surveillance de Vivendi; plus un intéressement sur les résultats des holdings du groupe Bolloré, qui s'est élevé à 1,35 million d'euros l'an dernier. Soit un total de 3,25 millions d'euros...

Depuis 2012, le groupe Bolloré lui a aussi accordé 820.000 actions de performance (valorisées 1,6 million d'euros), titres qu'il empoche si le bénéfice prévu est atteint. Précédemment, le groupe Bolloré et Havas lui avaient aussi octroyé des stock options. Précisions enfin que l'homme d'affaires breton ne bénéfice pas de golden parachute, mais le risque qu'il soit remercié par son propre groupe est assez faible...

-
- © -
Jamal Henni