BFM Business

TNT: la nouvelle chaîne RMC Découverte présente ses objectifs

La nouvelle chaîne a présenté ses ambitions à la presse

La nouvelle chaîne a présenté ses ambitions à la presse - -

La chaîne, qui sera lancée le 12 décembre, a revu son budget de programmes à la hausse.

Parmi les six nouvelles chaînes lancées le 12 décembre sur la télévision numérique terrestre (TNT) figure une chaîne documentaire. Baptisée RMC Découverte, elle appartient au groupe NextRadioTV, qui détient déjà RMC, BFM TV et BFM Business. Les ambitions de chaîne ont été présentées à la presse, jeudi 15 novembre. A été confirmé l'objectif d'un équilibre en 2016 avec 2% d'audience, annoncé devant le CSA lors de la présentation du projet le 7 mars. Alain Weill, PDG de NextRadioTV, a même évoqué "2,5% d'audience ou un peu plus".

En revanche, le budget a été revu à la hausse: il devrait passer de 16 millions d'euros en 2013 à 70 millions d'euros en 2018 (coût de diffusion inclus). Côté production, la chaîne avait promis d'investir 9 millions d'euros sur 3 ans. "On fera sans doute plus", a indiqué Alain Weill. Mais en 2013, il y aura assez peu de production propre, et essentiellement des acquisitions". La grille présentée contient ainsi des programmes achetés auprès de la BBC britannique et des américains National Geographic et A&E. Alain Weill a aussi évoqué des discussions avec l'américain Discovery, qui détient déjà 20% de Vivolta et vient d'annoncer une alliance avec TF1.

Même logique que la fiction

L'effectif passera "d'un peu plus d'une dizaine de collaborateurs dédiés" actuellement à "une cinquantaine d'ici quelques années".

La chaîne visera un public familial, mais "son coeur de cible sera les CSP+, masculin et moins de 50 ans", a indiqué le vice-président Frank Lanoux. Alain Weill a expliqué vouloir "faire venir de nouveaux annonceurs" à la recherche de tarifs moins élevés ou d'une nouvelle cible: "ce n'est pas en restant avec quelques chaînes qu'on va faire venir de nouveaux annonceurs. Je suis agacé par le discours qui dit qu'il y a trop de chaînes en France. Les six nouvelles chaînes tombent très bien en cette période de crise. C'est dans cette période de crise qu'il faut innover". Il a souligné qu'ailleurs dans le monde, les chaînes documentaires "marchent très bien" en termes de rentrées publicitaires.

Pour fidéliser le spectateur, les programmes seront de préférence des séries à épisodes, et incarnés par des personnalités (Karl Zero, Taïg Khris, Jean Galfione...), "dans une logique similaire à la fiction". Pour Alain Weill, l'objectif est de "proposer une offre différente de France 5 et Arte qui proposent des documentaires d'auteur avec des moyens importants".

La chaîne sera disponible sur le canal 24 sur la TNT et les fournisseurs d'accès Internet, au numéro 98 chez CanalSat et au numéro 138 chez Numericable.

Jamal Henni