BFM Business

"The Voice", à voir... ou à gratter

Depuis ce 1er février, l'émission de télévision devient un jeu de la Française des Jeux. Dans sa version à gratter, il permet de gagner 30.000 euros et en ligne jusqu'à 40.000 euros.

Un petit nouveau vient de faire son apparition, ce lundi 1er février, dans la famille des jeux de grattage. "The Voice" ne se regarde plus seulement, il se gratte également. 28 millions de ces tickets sont en vente dans 31.9000 points de vente. Et grande nouveauté, il est possible de jouer en ligne également. "L'an dernier, la Française des Jeux a lancé un grand plan de transformation numérique. Les jeux sont plus perfectionnés, plus interactifs", explique la FDJ.

Côté ticket à gratter, "The Voice" permet de gagner jusqu’à 30.000 euros pour une mise de 3 euros. Le ticket propose deux manières de jouer. Tout d'abord, le joueur gratte chacun des 4 fauteuils et si deux symboles identiques apparaissent sous un même fauteuil, le joueur remporte le montant associé à celui-ci. Ensuite, il gratte 4 cases qui représentent les commentaires des coaches sous lesquels il faut trouver deux commentaires identiques pour remporter le gain associé. Les gains entre les deux jeux sont cumulables.

Côté digital, la version en ligne permet de gagner jusqu’à 40.000 euros pour une mise de 1 à 5 euros. "Le jeu reproduit quasi à l’identique la mécanique de l’émission. En début de partie, le joueur se voit attribuer 8 candidats -avec une valeur tirée au sort- qu’il doit positionner devant 4 fauteuils ; les candidats placés devant le(s) fauteuil(s) qui se retourne(nt) restent en course. 3 fauteuils se retournent, puis 2, puis 1. Le joueur remporte le montant équivalent aux candidats situés devant le dernier fauteuil à se retourner", peut-on lire sur le communiqué de la FDJ.

Ce jeu est lancé à l'occasion de la 5ème saison de l'émission de télévision. Le jeu de grattage s'arrêtera lorsque la totalité des billets seront vendus, et le jeu en ligne lorsque l'émission sera terminée, à savoir dans quelques semaines.

Vers d'autres jeux?

Il s'agit d'un partenariat de licence orchestré par les équipes de TF1 Licences (unité de TF1 Entreprises, représentant de la marque "The Voice" sur le territoire français) et Shine 360 (filiale en charge du développement des licences de la société de production Shine France). Le FDJ s'attend un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros dans le réseau physique et de près de 2 millions en ligne.

Mais pour pouvoir utiliser la marque "The Voice", la Française des Jeux a dû sortir son chéquier. "Un montant fixe a été versé et une part variable, en fonction des ventes, a été négociée", explique la FDJ. Si le montant est secret, Le Parisien croit savoir qu'elle a signé un chèque de plusieurs "centaines de milliers d'euros" à Shine.

Une opération qui doit tout de même être rentable pour la FDJ puisque c'est la seconde fois qu'elle mise sur un programme télévisée de TF1. L'an dernier, elle avait sorti "Koh-Lanta" dont les 29 millions d'exemplaires s'étaient vendus sans problème. "La FDJ est toujours à la recherche de nouvelles idées et TF1 cherche à faire parler de ses émissions", précise la Française des Jeux. D'ailleurs, il s'agit de la troisième collaboration entre la FDJ et TF1 Licences. La 1ère portait sur l’exploitation de la licence de marque du célèbre jeu de société : Mille Bornes, éditée en 2011 et renouvelée en 2012, où il y a eu plus de 227 millions d’euros de mises pour les 2 éditions.

Les relations entre TF1 et la FDJ datent puisque la première chaine diffuse le tirage du Loto et l'Euromillion. Et elles devraient se poursuivre. "On va attendre de voir les résultats avec "The Voice", mais il pourrait tout à fait y avoir d'autres déclinaisons. Il faut trouver une émission grand public qui se décline facilement", précise la FDJ. D'après Le Parisien, la Française des Jeux pourrait poursuivre l'aventure avec "Danse avec les stars".

Diane Lacaze