BFM Business

TF1 a perdu 12% de son audience depuis le conflit avec Canal Plus

Canal Plus diffusait TF1 dans ses différentes offres: bouquet CanalSat et application web myCanal

Canal Plus diffusait TF1 dans ses différentes offres: bouquet CanalSat et application web myCanal - 01net Pierre Fontaine

"Jeudi soir, Canal Plus a cessé de diffuser la Une. Depuis, la chaîne a perdu 12% de son audience moyenne."

Au cinquième jour de son conflit avec Canal Plus, TF1 a enregistré une fois de plus des audiences en berne mardi 6 mars. Sur la journée, la part d'audience a reculé de -1,7 point par rapport au mardi précédent, tandis que l'audience moyenne chutait de 186.000 spectateurs (cf encadré ci-dessous).

Bide en prime time

Un programme récurrent comme le feuilleton Demain nous appartient, diffusé tous les jours de semaine à 19h, a enregistré un score particulièrement faible (cf. encadré ci-dessous). Le journal de 20 heures, avec 21,1% de part d'audience et 4,87 millions de téléspectateurs, s'est à nouveau fait dépasser par celui de France 2 (24,8% d'audience et 5,725 millions de spectateurs). Enfin, et non des moindres, le film les Visiteurs diffusé en soirée, n'a réuni que 3,043 millions d'aficionados et 13% du public, battu à plate couture par la Deux et la Trois.

Au total, depuis que Canal plus a cessé de diffuser la Une dans ses offres, l'audience moyenne de la chaîne a baissé de 12,3%, et l'audience cumulée de 11,4%. A noter toutefois que ce recul d'audience se réduit légèrement au fur et à mesure. L'explication est sans doute que les spectateurs qui ont été privés de la Une trouvent progressivement un autre moyen de continuer à la regarder. 

Une partie de la baisse d'audience s'explique aussi par l'échec de certains programmes. Les experts de Publicis Media, en comparant la baisse d'audience chez les abonnés Canal et chez les autres, aboutissaient à une baisse d'audience de 7,5% sur les quatre premiers jours due uniquement à la coupure du signal.

Enfin, et non des moindres, certains spectateurs affectés ont choisi de regarder les chaînes du groupe via internet, sur ordinateur, tablette ou smartphone. Mais cette audience n'est pas comptabilisée par Médiamétrie.

Impact sur les abonnés satellite

Canal Plus assure représenter "15% à 20%" de l'audience de TF1 et avoir coupé le signal à 5,5 millions de foyers. En face, la Une assure que Canal Plus pèse "moins de 5%" de son audience.

Canal Plus affirme avoir cessé de diffuser TF1 auprès de 5,5 millions de foyers. Mais, en pratique, seuls les abonnés par satellite ont été touchés, les autres ayant d'autres moyens de recevoir la Une. Et parmi les abonnés par satellite, la moitié dispose d'un autre moyen de réception (TNT, ADSL, fibre, câble). Au total, selon le CSA, sur les 23,1% des foyers qui reçoivent la télévision par satellite, ce dernier est l'unique moyen de réception pour 10,8% des foyers.

L'audience de TF1 (et évolution par rapport à la semaine précédente)

Vendredi 2 mars
Audience cumulée: 22 465 000 (-2 957 000)
Audience moyenne: 1 557 000 (- 9 000)
Part d'audience: 17,8% (-0,5 point)

Samedi 3 mars
Audience cumulée: 23 596 000 (-3 962 000)
Audience moyenne: 1 673 000 (-386 000)
Part d'audience: 18,8% (-2,2 points)

Dimanche 4 mars
Audience cumulée: 25 944 000 (-4 198 000)
Audience moyenne: 1 709 000 (-324 000)
Part d'audience: 17,3% (-2,1 points)

Lundi 5 mars
Audience cumulée: 22 633 000 (-2 957 000)
Audience moyenne: 1 647 000 (-217 000)
Part d'audience: 19,2% (-1,3 point)

Mardi 6 mars
Audience cumulée: 22 316 000 (-1 030 000)
Audience moyenne: 1 425 000 (-186 000)
Part d'audience: 16,9% (-1,7 point)

Moyenne sur 5 jours
Audience cumulée: 23 390 800 (-3 020 800)
Audience moyenne: 1 602 200 (-224 400)

Audience cumulée (taux cumulé extrapolé): nombre de personnes ayant passé au moins 10 secondes consécutives devant TF1

Audience moyenne (taux moyen extrapolé): nombre d’individus moyen regardant TF1 à chaque instant

Source: Médiamétrie

L'audience de Demain nous appartient

Nombre de téléspectateurs
Vendredi 23 février: 3 046 000
Lundi 26 février: 3 080 000
Mardi 27 février: 2 946 000
Mercredi 28 février: 3 361 000
Jeudi 1er mars: 3 086 000
Vendredi 2 mars: 2 724 000 (-322 000)
Lundi 5 mars: 3 120 000 (+40 000)
Mardi 6 mars: 2 649 000 (-297 000)

Part d'audience (%)
Vendredi 23 février: 15,6
Lundi 26 février: 14,7
Mardi 27 février: 14,8
Mercredi 28 février: 15,9
Jeudi 1er mars: 15,1
Vendredi 2 mars: 14,5 (-0,2 point)
Lundi 5 mars: 15,1 (+0,4 point)
Mardi 6 mars: 13,5 (-1,3 point)

TF1 doit rester gratuite, selon le gendarme des télécoms

"A partir du moment où une chaîne est gratuite, elle devrait être gratuite pour tous les Français", a estimé mercredi 7 mars sur Europe 1 Sébastien Soriano, le président de l'Arcep. "Aujourd'hui la loi n'interdit pas cette rémunération de TF1" par les fournisseurs d'accès internet comme Free, Orange ou par Canal+, et c'est peut-être "une faille réglementaire, un trou dans la raquette", a-t-il ajouté. Mais pour autant, selon lui, il est nécessaire de se poser aujourd'hui la question de la rémunération des chaînes, alors qu'elles sont de plus en plus dépendantes d'internet pour leur diffusion. "Le comportement de TF1 est aussi un cri d'alarme qui doit s'entendre", a estimé M. Soriano. "Les chaînes se rémunèrent avec la publicité", mais "comme les chaînes se retrouvent noyées au milieu d'un tout beaucoup plus vaste qu'est internet, qu'est la vidéo à la demande, qu'est YouTube, elles sont dans une concurrence beaucoup plus vive et elles cherchent des relais de croissance pour continuer à avoir des revenus intéressants", a-t-il expliqué. "Il faut inscrire cela dans une réflexion plus large, qui nous permette de réinventer le paysage audiovisuel et sa régulation à l'heure des réseaux futurs", a-t-il expliqué.

Jamal Henni