BFM Business

Super Bowl: 7 chiffres qui en disent long sur les Américains

Le "Super Sunday", finale du Super Bowl , va captiver ce dimanche des millions d’Américains. Bien plus qu’un simple match de football américain, cet événement du sport business incarne les Etats-Unis dans toute leur démesure.

Un match opposante les Seahawks de Seattle aux New England Patriots, un show à la mi-temps de Katy Perry, des spots de pub à plusieurs millions de dollars et des tonnes de nourritures, tous les ingrédients sont réunis pour la 49 ème finale du Super Bowl! Au-delà de l’aspect sportif, cette finale est devenue un véritable empire financier qui a des répercussions sur tous les secteurs. Consommation, publicité, tourisme, tour d’horizon des chiffres les plus fous.

>1,25 milliard de portions d'ailes de poulet

Le soir du Super Bowl, 2ème jour où les Américains mangent le plus après Thanksgiving, c’est le règne de la malbouffe. Les yeux rivés sur leurs écrans de télévision, les Américains vont engloutir, selon le site Mashable11 millions de pizzas, 4.000 tonnes de pop-corn, 14.500 tonnes de chips arrosées de 50 millions de caisses de bières. Le record de consommation de chicken wings devrait encore été battu cette année. 

>12 milliards de $ de dépenses

Alimentation, vêtements, high tech…l’événement suscite une véritable fièvre acheteuse auprès des consommateurs. 4,5 millions d'Américains profitent chaque année de l'occasion pour s'offrir un nouveau téléviseur. Au total, les dépenses liées au Super Bowl vont s’élever à 12 milliards de dollars, soit environ 68 $ par personne. Ce sont les 18-35 ans qui seront les plus dépensiers avec une moyenne de 100 dollars ce dimanche 2 février.

>112 millions de téléspectateurs

Plus fort que les Grammy Awards ou les Oscars, la finale du Super Bowl est la seule retransmission capable de rassembler autant d’Américains devant leur écran. C’est également l’une des compétitions les plus regardées dans le monde. Une audience énorme qui explique pourquoi les spots de pub s’arrachent à prix d’or. En France, W9, qui détient les droits depuis 2010, est la seule à retransmettre la rencontre à partir de minuit

>4,5 millions de dollars le spot de pub

C’est la somme folle déboursée par NBC pour un spot de trente secondes. Une pub qui revient en fait à 150.000 dollars la seconde ! Un tarif record qui n’effraie pas le diffuseur du show, convaincu de son retour sur investissement. Pendant la finale du Super Bowl, le taux de mémorisation des publicités diffusées atteint 54 %, Au total, de Pepsi à Oréo en passant par Lexus, 40 grandes marques vont s’affronter pendant les pauses à coups de spots.

> 3 500 $ le ticket pour la finale

Sur le marché noir, certains places étaient proposées ces derniers jours à plus de 3 500 $. Les Américains qui veulent assister à ce show planétaire n'hésitent pas faire flamber la carte bleue. Les prix s'envolent aussi sur le marché officiel. Si les billets les plus éloignés partent à 500 $, les meilleures places du MetLife Stadium peuvent se vendre 2600 dollars ! 

>7 millions de salariés absents le lundi

Le Super Bowl n’est pas une bonne affaire pour les entreprises. Entre la baisse de productivité observée avant la finale et les 7 millions de salariés qui se mettent en maladie le lundi suivant, le manque à gagner s'élèverait à 1,3 milliard de dollars.

>600 millions de $ de recettes touristiques

La ligue professionnelle de football américain (NFL) estime que la grand messe du football américain attire en moyenne 400.000 visiteurs dans la région de New York, une aubaine pour cette période plutôt creuse de l’année.

Charlyne Legris