BFM Business

Rouen veut son casino

Rouen a entamé les démarches pour avoir son casino

Rouen a entamé les démarches pour avoir son casino - LOIC VENANCE / AFP

La capitale normande a voté une délibération en vue de demander le classement de la ville en station touristique. Une étape nécessaire pour accueillir un établissement de jeux.

La ville de Rouen a entamé les démarches pour l'ouverture d'un casino dans l'ancien plus grand chai à vin d'Europe situé sur les quais de Seine, a-t-on appris auprès de la municipalité socialiste.

"Une délibération en vue de demander le classement de la ville en station touristique a été votée par le conseil municipal" jeudi soir, a indiqué le cabinet du maire Yvon Robert. "C'est l'une des étapes nécessaires afin que la commune soit habilitée à accueillir un établissement de jeux", a-t-on détaillé. Quarante-cinq élus ont voté pour, 10 contre, selon la mairie. Les travaux ne devraient pas débuter avant la fin 2020 ou le début 2021, selon la mairie.

Dévoilé à l'été 2017 lors de la présentation des lauréats de l'appel à projets Réinventer la Seine, le projet de casino, porté par le groupe Eiffage et le cabinet d'architectes CBA, abriterait 1.000 m2 de surface dédiés aux machines à sous tandis que 390 m2 accueilleraient des tables de jeux. Le groupe Eiffage table par ailleurs sur la création de 300 emplois.

Le casino ne fait pas l'unanimité

Ce projet suscite toutefois l'opposition vigoureuse des dix élus écologistes rouennais qui ont voté contre la délibération jeudi soir. "C'est un projet d'un autre temps, symbole de l'argent roi et du mirage de l'argent facile, qui va à l'encontre de la nouvelle image autour de la qualité de vie et du développement durable que nous essayons de donner à notre territoire", a estimé Jean-Michel Bérégovoy, président du groupe des élus écologistes à la ville de Rouen. "Je ne connais pas d'autres villes françaises du même type à se lancer dans ce type d'initiative", a-t-il ajouté.

"C'est un investissement à cent pour cent privé de l'ordre de 50 millions d'euros qui va permettre de réhabiliter un bâtiment emblématique de la ville. Ce casino sera un élément d'attractivité pour la ville, mais aussi un pourvoyeur de recettes pour la commune", rétorque le cabinet du maire tablant sur une somme comprise "entre deux à trois millions chaque année". 

"Il s'agit d'un casino nouvelle génération offrant des salles de jeux, mais aussi un musée des arts forains, un espace entreprises ou encore un restaurant panoramique ainsi qu'un parking de 540 places", précisent les porteurs de projet sur le site internet de Réinventer la Seine.

P.L avec AFP