BFM Business

Pourquoi Europe 1 est en crise

Jean-Marc Morandini, en décembre 2013

Jean-Marc Morandini, en décembre 2013 - Patrick Kovarik – AFP

La station du groupe Lagardère, victime de mauvaises audiences, change de patron. Objectif: inverser la courbe, car les recettes publicitaires sont en recul.

Révolution de palais à Europe 1. Lundi 12 décembre, son propriétaire Lagardère a fait tomber les têtes. À la direction générale, un baron du groupe, Richard Lenormand, remplace Fabien Namias, qui occupait ce poste depuis trois ans et demi. Fabien Namias remplace lui-même le vétéran Jean-Pierre Elkabbach (79 ans) à l'interview politique du matin. Mais ce n'est pas tout. Le président de la station, Denis Olivennes, a demandé à ses troupes de lui proposer des changements, notamment pour la matinale et l'après-midi.

Explication: le recul des audiences. En septembre-octobre, avec 8,1% de part d'audience, Europe 1 était talonnée par France Info, à 7,9%, et RMC (qui appartient au même groupe que ce site), à 7,8%. Et la saison dernière, la station de la rue François 1er était tombée à 8,4% d'audience cumulée (cf. ci-dessous), et même à 7,6% au printemps, son plus bas score depuis 2002.

Double perte successive

Selon Denis Olivennes, les problèmes de la station ont démarré mi-2014 avec le départ de Laurent Ruquier pour RTL. Durant deux saisons, il a été remplacé l'après-midi par Cyril Hanouna, dont les audiences ont déçu. À la rentrée 2016, cette tranche 16h00-18h00 a été confiée à Alessandra Sublet, qui a encore divisé par deux l'audience de la case. 

L'autre problème est intervenu à la rentrée 2016, avec le retrait de l'antenne de Jean-Marc Morandini, qui occupait l'antenne de 9h00 à midi. Les émissions qui l'ont remplacé font moins d'audience. Par exemple, l'émission sur les médias, désormais assurée par Thomas Joubert, réunit 5% d'auditeurs en moins entre 9h00 et 10h30.

Bref, à la rentrée dernière, pas moins de 8 heures d'antenne ont changé d'animateurs, soit quasiment toute la grille de journée. Un pari audacieux vu la difficulté à changer les habitudes des auditeurs en radio...

"Morandini avait d'excellentes audiences"

Lors d'un déjeuner avec l'association des journalistes médias il y a deux mois, Denis Olivennes expliquait ainsi sa stratégie: "Les études qualitatives montraient que Ruquier puis Morandini incarnaient le mieux Europe 1. Morandini faisait de bonnes émissions, et avait d'excellentes audiences. Il faut reconstruire, cela va prendre du temps. L'audience ne va pas se reconstituer en quelques semaines. Mais l'objectif est de progresser en audience si possible cette saison". 

Logiquement, cette baisse de l'audience s'est traduite par une baisse des rentrées publicitaires. Les recettes d'Europe 1 Télécompagnie SAS (la société qui réalise les programmes) ont ainsi chuté de 4,6% l'an dernier, pour tomber à 54,6 millions d'euros. 

Encore rentable

Mais "il n'y a pas d'urgence économique", assurait Denis Olivennes il y a deux mois. Lagardère refuse toutefois de communiquer les résultats financiers de la station, se bornant à déclarer qu'elle a été rentable en 2015. Les principales sociétés qui composent Europe 1 sont pourtant déficitaires. Ainsi, Europe 1 Télécompagnie SAS, qui réalise les programmes, est tombée dans le rouge en 2015, perdant 1,9 million d'euros. Et Lagadère News SARL, qui édite le site web, a perdu 2,7 millions d'euros.

Les résultats des sociétés du groupe Europe 1 (en millions d'euros)

Europe 1 Telecompagnie SAS (réalisation des programmes)
Actionnaire: Lagardère Active Broadcast (50%)
Chiffre d’affaires 2015 : 73,4 (-7%)
Résultat net 2015: -1,9

Europe News SNC (agence de presse interne)
Actionnaire: Europe 1 Telecompagnie SAS (100%)
Chiffre d’affaires 2015: 30,5 (-3%)
Résultat net 2015: +0,2

Lagardere News SARL (édition du site web)
Actionnaire: Europe 1 Telecompagnie SAS (100%)
Chiffre d’affaires 2015: 1,9 (-44%)
Résultat net 2015: -2,7

Europe 1 Immobilier
Actionnaire: Europe 1 Telecompagnie SAS (42,86%)
Chiffre d’affaires 2015: 9,7 (-10%)
Résultat net 2015: +1,4

Promotion et Spectacles d'Europe 1
Actionnaire: Europe 1 Telecompagnie SAS (100%)
Chiffre d’affaires 2015: 2,8 (-30%)
Résultat net 2015: -0,1

CERT GmbH (Compagnie Européenne de Radiodiffusion et de Télévision, exploitation de l'émetteur en Sarre)
Actionnaire: Lagardère Active Broadcast (99,8%)
Chiffre d’affaires 2014: 5,2 (-9%)
Résultat net 2014: +6,1

Régie 1 (régie publicitaire)
Actionnaire: fusionné dans Lagardère Publicité en 2014
Chiffre d’affaires 2013: 81 (+3%)
Résultat net 2013: +3,1

Source: registre du commerce

Le chiffre d'affaires publicitaire d'Europe 1 Telecompagnie (en millions d'euros)

2012: 55,7
2013: 52,4
2014: 57,2
2015: 54,6

Source: registre du commerce

Le chiffre d'affaires de Régie 1 (en millions d'euros)

2004: 88,9
2005: 89,5
2006: 95,9
2007: 88
2008: 85,3
2009: 81,6
2011: 81,8
2012: 78,9
2013: 81

Source: registre du commerce

L'audience cumulée d'Europe 1 (de septembre à juin, en %)

2006-07: 9
2007-08: 9
2008-09: 9,4
2009-10: 9,6
2010-11: 9,1
2011-12: 9
2012-13: 8,8
2013-14: 9,1
2014-15: 9
2015-16: 8,4

Source: Médiamétrie

Jamal Henni