BFM Business

Les voyagistes publient une charte pour rappeler leur valeur ajoutée

-

- - Gregory Bodnar - CC

À l'issue de deux années de discussions, les tour-opérateurs ont publié ce jeudi une charte qui définit leurs engagements vis-à-vis des voyageurs en matière de prix, de rapatriement, et d'annulation.

Les tour-opérateurs français ont signé jeudi une charte pour garantir aux voyageurs des engagements en termes de prix, d'annulation ou de retour anticipé, alors que la profession est de plus en plus concurrencée par le voyage sans intermédiaire.

Au terme de deux ans de travail et de consultations, les membres du Syndicat des tour-opérateurs (Seto) - qui regroupe plus de 70 voyagistes dont TUI, Kuoni, Costa Croisières ou encore Voyageurs du Monde - ont dévoilé leur "Charte du Voyage" lors de leur congrès annuel à Deauville.

Il s'agit "de faire prendre conscience au consommateur de la valeur ajoutée à laquelle il accède en choisissant de réserver son voyage via un tour-opérateur signataire de cette charte", souligne dans son communiqué le Seto.

La concurrence du voyage sans intermédiaire

Parmi les dix engagements "clairs" figurent ainsi "la garantie des prix dès la réservation", ou le fait que "l'argent avancé pour réserver votre voyage est garanti et remboursé en cas de défaillance financière du voyagiste".

Les tour-opérateurs indiquent également qu'"en cas de force majeure (circonstance exceptionnelle et inévitable à destination) le retour anticipé sans frais est assuré par le voyagiste" et que le client peut également bénéficier d'une assistance téléphonique "en français" pendant toute la durée du voyage.

Les clients ont également "jusqu'à deux semaines avant le départ" pour changer d'avis et ne paient "que les frais réels de modification s'il y en a", stipulent dans leur charte les voyagistes qui veulent "assurer bien plus qu'un simple voyage".

En France comme ailleurs, les tour-opérateurs sont de plus en plus concurrencés par le voyage sans intermédiaire, soit la tendance montante des internautes à se passer de voyagistes pour organiser seuls leurs vacances en réservant sur internet les billets d'avion, l'hébergement ou des excursions.

N.G. avec AFP