BFM Business

Les robes de mariée Tati aux Galeries Lafayette

William Carnimolla a réalisé pour Tati une collection de huit robes de mariée dont les prix vont de 299 à 999 euros.

William Carnimolla a réalisé pour Tati une collection de huit robes de mariée dont les prix vont de 299 à 999 euros. - -

Des robes de mariées signées du styliste et animateur William Carnimolla pour Tati vont être exposées en bonne place aux prestigieuses Galeries Lafayette. Des robes blanches "made in France" à prix mini.

Des robes de mariée Tati aux prestigieuses Galeries Lafayette, voilà l'exploit qu'a réussit à accomplir la fameuse marque à bas coût. Pour y parvenir, Tati a fait appel à William Carnimolla, un styliste qui a fait ses premiers pas chez les plus grands, d'Yves-Saint-Laurent à Dolce & Gabbana, rendu célèbre pour ses interventions dans des émissions de télé, notamment "Belle toute nue" sur M6.

Un véritable défi, puisqu'il a conçu des robes de mariée "made in France", à tout petit prix pour respecter les standards de la marque emblématique du quartier de Barbès. "La plus chère des robes de mariées chez Tati vaut 600 et quelques euros à l'heure actuelle", rappelle le styliste.

900 euros la robe la plus chère

La plus chère de la collection de huit robes de William Carnimolla est à 900 euros "donc environ 200 euros de plus. Je trouve que j'ai bien suivi les règles de la maison", se félicite-t-il. Pour satisfaire les fiancées, à l'heure où une Française sur cinq est habillée en Tati le jour de ses noces, il a dû se creuser les méninges pour lier qualité et économies.

"Ce qui coûte cher dans une robe, c'est tout le travail et le savoir-faire des personnes qui interviennent sur les modèles". Comment faire baisser les prix? "On travaille avec des plus petites équipes", explique William Carnimolla.

Au niveau des matières aussi, on rationalise: "on travaille sur des matières nobles, mais simples. On cherche à faire le moins possible d'excès inutiles", continue le spécialiste de la mode pour qui mieux vaut "une belle robe en coton" qu'une "qui ressemble à de la soie, mais qui est en synthétique à bas prix, donc de mauvaise qualité".

Dernière astuce, si la robe est toujours trop onéreuse pour la marque? "Vous faites une robe manche courte, elle sera moins chère !"

BFM Business