BFM Business

Les résultats de Dailymotion en chute libre

Le site a lancé une nouvelle version en juillet

Le site a lancé une nouvelle version en juillet - Dailymotion

Le site de vidéos a vu son chiffre d'affaires baisser de 41% au 1er semestre 2017. Parallèlement, son audience chute et ses pertes se creusent.

La méthode Bolloré ne réussit visiblement pas à Dailymotion. Les résultats du site de vidéos s'effondrent depuis son rachat il y a deux ans par Vivendi. Au 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires est tombé à 22 millions d'euros, soit une chute de 41% en un an. Sur l'année 2017, il devrait tourner autour de 50 millions d'euros, soit un tiers de moins que prévu au budget ou que réalisé deux ans plus tôt. Pour mémoire, le chiffre d'affaires avait crû de manière continue jusqu'en 2015 (cf. encadré ci-dessous).

Parallèlement, les pertes se creusent, et devraient doubler en 2017, pour atteindre un niveau historique de 60 millions d'euros. Soit le résultat opposé de celui recherché par Vincent Bolloré, qui avait envoyé son coupeur de coûts Michel Sibony à Dailymotion pour réduire les pertes.

Nettoyage des audiences

Explication: l'audience du site est en chute libre. Selon Comscore, elle est tombée en juillet à 40 millions de visiteurs uniques sur ordinateur dans le monde, plus 40 millions sur des sites tiers utilisant le lecteur Dailymotion, soit au total 80 millions. A titre de comparaison, ce total s'élevait à 148 millions en avril 2015, selon un communiqué de Dailymotion...

Selon un porte-parole, "la baisse d’audience s’explique par le nettoyage de la plateforme: suppression des contenus explicites (violents ou adultes) et une politique zéro tolérance pour le trafic non-humain (robots), qui est tombé à moins de 5% l'an dernier". Une explication contestée en interne, où l'on assure que le nettoyage avait été fait avant.

Autre problème: "Vivendi ne capitalise pas sur les contenus du groupe. Il n’y a pas de synergie", déplorait en février Gautier Picquet, PDG de Publicis Media France. Depuis, une nouvelle version du site a été lancée en juillet, comprenant notamment un accord avec Universal Music, société soeur au sein du groupe Vivendi. "La nouvelle version comprend pour la première fois l’intégralité du contenu Universal Music disponible en France, c'est-à-dire plus de 30.000 clips, soit exactement la même offre que YouTube en France", assure un porte-parole. Mais, à y regarder de plus près, l'offre de Dailymotion reste plus pauvre que celle de son concurrent. Le français propose seulement 36 chansons de Katy Perry, contre 118 sur sa chaîne officielle YouTube. Ou seulement 13 chansons de Luis Fonsi, contre 46 pour le site américain. "C'est parce que YouTube a également accès aux contenus américains d'Universal Music. Pour Dailymotion, le lancement est en cours", répond un porte-parole.

Boire le calice jusqu'à la lie

Pour ne rien arranger, le site de vidéo a été décimé après le rachat par Vivendi. Les deux directeurs généraux délégués, Martin Rogard et Giuseppe de Martino, sont partis, de même que le directeur technique et co-fondateur Olivier Poitrey, ou que le chief revenue officer (directeur commercial) Damien Pigasse. Au final, cinq des six anciens membres du comité exécutif sont partis -le seul qui reste étant le directeur technique Guillaume Clément. Au total, 70% de l'effectif a quitté la société, selon le Monde. Toutefois, un porte-parole souligne que Bichoi Bastha, arrivé chez Dailymotion en 2009, a été promu au comité exécutif. Le porte-parole ajoute que l'effectif est actuellement de 280 personnes, contre 200 lors du rachat. Ce qui reste tout de même loin des 400 personnes promises par Vivendi pour fin décembre.

Dailymotion vaut aujourd'hui sans doute beaucoup moins que sa valeur lors du rachat à Orange, 265 millions d'euros. Mais Vivendi a dû boire le calice jusqu'à la lie. En effet, le groupe présidé par Vincent Bolloré avait promis à Orange de racheter les derniers 10% détenus par l'opérateur télécom sur cette valorisation. Et Orange lui a demandé de tenir cette promesse le 26 juillet dernier.

NB: l'article a été mis à jour avec des informations complémentaires apportées par Dailymotion

Les résultats de Dailymotion (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires (comptes consolidés avec les filiales)
2011: 24
2012: 35
2013: 51
2014: 70
2015: 75
2016: 61 (budget 90)

Résultat net (comptes consolidés avec les filiales)
2011: -2,8
2012: +1,5
2013: -3,5
2014: -13,5
2015: -24
2016: -30

Chiffre d'affaires (comptes sociaux sans les filiales)
2013: 47,9
2014: 59,8
2015: 70,8
2016: 58,8

Résultat net (comptes sociaux sans les filiales)
2013: -6,4
2014: -13,6
2015: -24,3
2016: -42,3

Effectif (comptes sociaux sans les filiales)
2015: 123
2016: 127

Source: BFM Business

Jamal Henni