BFM Business

Les Indés Radio écopent de 300.000 euros d'amende

Les Indés Radios regroupent 16% de l'audience

Les Indés Radios regroupent 16% de l'audience - Indés Radio

L'Autorité de la concurrence sanctionne les procédures d'adhésion au groupement des radios indépendantes, jugées discriminatoires.

Peut être faites vous partie des 8,5 millions de Français qui écoutent quotidiennement une des 127 stations indépendantes du pays. Depuis 22 ans, elles ont réuni leurs forces pour commercialiser ensemble leurs écrans publicitaires auprès des annonceurs nationaux. Pour cela, elles ont créé un groupement d'intérêt économique baptisé les Indés Radio.

Problème: les conditions d'entrée et de sortie dans ce club sont anti-concurrentielles. C'est ce qu'a estimé le gendarme de la concurrence jeudi 26 février, en leur infligant 300.000 euros d'amende.

Porte fermée

L'affaire remonte à 2000. A l'époque, la radio Chante France (à l'époque filiale de Skyrock) avait voulu adhérer aux Indés Radio, qui lui avaient fermé la porte. En 2003, la radio avait alors saisi le gendarme de la concurrence, se plaignant de discrimination. Le gendarme de la concurrence avait alors estimé que les conditions d'adhésion n'étaient "ni objectives, ni transparentes". En 2006, les Indés Radio, pour échapper à une condamnation, avaient promis de s'amender, en modifiant ses procédures.

Las! L'Autorité de la concurrence vient de constater que les modifications promises n'ont pas été effectuées, et que la procédure d'adhésion n'est toujours pas transparente. D'où l'amende de 300.000 euros.

1ère audience de France

Au total, les Indés Radio rassemblent 16% d'audience cumulée, ce qui lui permet de revendiquer le rang de "première audience de France". En 2014, les Indés Radio revendiquent 165 millions d'euros de chiffre d'affaires (+9%), et 85,3 millions d'euros de recettes publicitaires nettes(+2,2%). Rappelons que, depuis 2009, la commercialisation de la publicité des Indés Radio a été confiée à la régie de TF1, qui engrange une commission d'environ 14%. 

Rappelons qu'en 2011, TSF Jazz et Radio Nova ont quitté avec fracas le GIE, qui leur a fait un procès.

Mise à jour: les Indés Radio ont indiqué "poursuivre le dialogue avec l’Autorité de la concurrence et se réserver la possibilité de saisir la cour d’appel de Paris". Ils rappellent avoir depuis 2006 intégré "36 nouvelles radios sur 37 demandes instruites". 

Les principales radios des Indés Radio

Ado Africa n°1 Alouette Beur FM Chante France Contact Evasion FG Générations Jazz Radio Kiss FM Latina Littoral FM Ouï FM Radio Bonheur Radio Espace Radio Orient Radio Scoop Radio Vitamine Sud Radio Voltage

Jamal Henni